Prisonniers politiques palestiniens

Par milliers, les Palestiniens, résistants ou simples civils, croupissent dans les prisons israéliennes, en toute illégalité au regard du droit international.

L’emprisonnement de masse est une stratégie mise en œuvre depuis 1967 pour tenter de briser la résistance d’un peuple.

Quelques chiffres repères

Les données connues évoluent rapidement.

En février 2018 l’Autorité palestinienne estimait à plus de 7000 le nombre de détenu.e.s dans les prisons israéliennes sans compter les arrestations suivies de détention de courte durée.

En avril 2017 on comptait 6 300 prisonnier.e.s politiques palestinien.ne.s dont 61 femmes et 300 enfants de moins de 18 ans.1 Ils sont détenus dans 22 prisons israéliennes et quelques centres de détention en zone C, dans l’enceinte de colonies israéliennes.

En septembre 2017, 501 prisonnier.e.s purgent des peines de condamnation à vie et 466 des peines de plus de 20 ans.

En 2015, le Comité international de la Croix Rouge (CICR) évaluait à 850 000 le nombre de Palestinien.ne.s ayant été arrêté.e.s et plus ou moins longtemps détenu.e.s par les forces israéliennes depuis 1967. Ce chiffre représente presque un quart de la population de la Palestine occupée.

Peu de familles palestiniennes n’ont pas eu au moins un de leurs membres emprisonné depuis 1967.

Des clefs pour comprendre : télécharger la brochure prisonniers politiques palestiniens

Campagnes en cours :

Cam­pagne : Par­rainer un(e) prisonnier(e) poli­tique palestinien(ne)

Campagne pour la libération de Salah Hamouri


Pétitions :

Pétition : Libérez Ahed Tamimi !

Pétition : Libérez Khalida Jarrar !

Pétition : Libérez Munther Amira !

Actions de soutien :

Motions de soutien

_

ACTUALITÉS CONNEXES

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ... | 1648