Reconnaissance de l’Etat de Palestine

135 pays reconnaissent déjà l’État de Palestine. En octobre 2014, le parlement britannique s’est prononcé pour la reconnaissance de l’Etat de Palestine par le Royaume Uni ; le 30 octobre, la Suède a reconnu officiellement l’État palestinien. En décembre 2014 L’Assemblée nationale et le Sénat se sont prononcés pour cette reconnaissance.

La question reste plus que jamais à l’ordre du jour. La France doit s’engager en faveur d’une paix durable au Proche-Orient en reconnaissant aujourd’hui l’État palestinien. Elle peut être, comme lors du vote de novembre 2012 à l’AG de l’ONU, une force motrice à même d’amener les autres États membres de l’Union européenne à reconnaître l’État palestinien.

Il en est temps : le moment est aujourd’hui venu !

Les cartes postales "Reconnaissance immédiate de l’État de Palestine sont disponibles au siège de l’AFPS.

555 documents. Dernier ajout : 22 janvier 2017.

  • Vendredi 20 janvier, au cœur d’Angers...

    AFPS 49, dimanche 22 janvier 2017
    Vendredi 20 janvier, à partir de 17h30, une petite vingtaine de militants et amis de l’AFPS 49 se sont retrouvés par un froid glacial pour une intervention en plein centre ville d’Angers. Le projet initial, s’appuyer sur la projection, à (...)
  • La première ambassade de Palestine inaugurée près le Saint Siège

    RCF, mardi 17 janvier 2017
    En présence du président de l’autorité palestinienne, le pape François a inauguré la première ambassade de Palestine, au Vatican. Un geste fort. Les relations entre le Vatican et les autorités palestiniennes ont franchi une nouvelle étape en (...)
  • L’initiative française au Proche-Orient s’achève en naufrage

    René Backmann, Mediapart, mardi 17 janvier 2017
    La conférence internationale organisée ce 15 janvier à Paris s’est tenue sans les principaux intéressés, Netanyahou qui s’y est refusé avec constance malgré les concessions de François Hollande, et Abbas décommandé par l’Elysée à la dernière (...)
  • François Hollande « lucide » sur l’initiative française pour le Proche-Orient

    Guilhem Delteil, RFI, vendredi 13 janvier 2017
    La France accueillera ce dimanche une conférence internationale visant à relancer le processus de paix israélo-palestinien. Mais « seules des négociations bilatérales peuvent aboutir » a jugé ce jeudi le président français lors de ses vœux au (...)
  • Résister aux pressions, affirmer le droit, reconnaître la Palestine : le moment est venu

    Communiqué de l’AFPS, jeudi 12 janvier 2017
    A quelques jours de la Conférence de Paris, d’un Conseil des affaires étrangères de l’Union européenne et d’une nouvelle réunion du Conseil de sécurité, les pressions et menaces de MM. Trump et Netanyahou pour faire obstacle à un règlement de la (...)
  • Le pape recevra samedi Mahmoud Abbas

    L’Orient le Jour avec AFP, mercredi 11 janvier 2017
    Le pape François recevra samedi le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas au Vatican, a confirmé indirectement mardi le Vatican en annonçant les dispositions pour la couverture médiatique de cette visite. Ce sera la troisième (...)
  • « La France doit reconnaître l’Etat palestinien avant qu’il ne soit trop tard »

    Texte collectif d’ambassadeurs français, Le Monde, lundi 9 janvier 2017
    Dans un texte collectif, des ambassadeurs français estiment que tout le monde aurait à gagner à la reconnaissance, y compris Israël. Une conférence internationale sur le Proche-Orient doit s’ouvrir le 15 janvier à Paris. Depuis plusieurs (...)
  • Le député François Asensi demande au Président de la République de reconnaitre enfin l’Etat de Palestine

    Communiqué de François Asensi, vendredi 30 décembre 2016
    Communiqué de presse du 29 décembre 2016 Le député François Asensi demande au Président de la République de reconnaitre enfin l’Etat de Palestine François Asensi, député de Seine-Saint-Denis et Vice-Président du groupe d’amitié (...)
  • Reconnaissance de l’Etat palestinien : Hamon reproche à Valls d’avoir « cédé » à Israël

    Tristan Quinault Maupoil, Le Figaro, mardi 24 mai 2016
    Le premier ministre refuse d’évoquer par avance une reconnaissance de l’Etat palestinien malgré un vote en ce sens de l’Assemblée nationale. Malgré le vote du Parlement, le gouvernement refuse toujours d’envisager une reconnaissance (...)
  • Que peut la Cour pénale internationale pour ce pays occupé par Israël ?

    L’Humanité, lundi 4 avril 2016
    Par Taoufiq Tahani, président de l’association France-Palestine Solidarité, Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty international France et Robert Charvin, agrégé de facultés de droit Qui a peur de l’adhésion de la Palestine à la CPI ? par (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 550