Paris, place de la République : rassemblement de soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim

Environ 300 personnes se sont rassemblées ce samedi 6 mai place de La République à Paris, à l’appel du Collectif National pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, et de la Maison de la Palestine.

AFPS, dimanche 7 mai 2017

Un rassemblement marqué par la gravité de la situation : les 1800 grévistes de la faim palestiniens entament la quatrième semaine de leur mouvement et c’est leur vie qui est en jeu face à un pouvoir israélien qui ne connaît que la répression la plus féroce.

Au nom de la Campagne internationale pour la libération de Marwan Barghouthi et de tous les prisonniers palestiniens, Taoufiq Tahani a exprimé l’immense respect que nous impose ce mouvement des prisonniers palestiniens pour la liberté et la dignité. Il a appelé la France à parler et à agir d’urgence pour qu’ils soient traités dignement et que leurs demandes soient satisfaites.

Au nom du réseau des villes françaises ayant fait Marwan Barghouthi citoyen d’honneur, Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers, a apporté tout son soutien au mouvement, annoncé de nouvelles missions de maires pour tenter de rendre visite à Marwan Barghouthi, défendu le droit des Villes à choisir leurs citoyens d’honneur face aux pressions de l’administration.

Noha Rahmawi, au nom des Palestiniens organisateurs, a rappelé l’unité des prisonniers, dont le mouvement dirigé par Marwan Barghouthi regroupe maintenant la plupart des partis palestiniens, et l’urgence de les soutenir face à une répression israélienne particulièrement féroce.

L’UJFP et l’AFPS se sont également exprimées en tant qu’organisations membres du Collectif National.

Le témoignage émouvant d’un fils de prisonnier palestinien en grève de la faim, dont le père est emprisonné depuis 20 ans, nous a fait toucher la réalité humaine qui se vit derrière les situations d’emprisonnement et le mouvement actuel où les prisonniers mettent leur vie en danger.

Aux côtés de militants AFPS venus de toute l’Ile de France, la présence à ce rassemblement de très nombreux représentants des organisations du Collectif national montre à quel point le soutien aux prisonniers palestiniens nous rassemble, et combien nous partageons l’urgence de leur apporter le soutien le plus large et le plus fort possible.