Uri Avnery

Chronique hebdomadaire d’Uri Avnery, journaliste, membre fondateur et un des responsables de Gush Shalom.

611 documents. Dernier ajout : 13 juin 2016.

  • Une simple manœuvre

    Uri Avnery, lundi 13 juin 2016
    UN JOUR J’ai entendu l’histoire suivante de l’ambassadeur suédois d’alors à Paris. “En 1947, alors que les Nations unies discutaient du plan de partition de la Palestine, j’étais membre du sous-comité traitant de Jérusalem. Un jour, les Juifs (...)
  • Le Jour des Rhinos

    Uri Avnery, dimanche 5 juin 2016
    J’ai récemment évoqué le mot allemand Gleichschaltung – l’un des mots les plus caractéristiques du vocabulaire nazi. “Gleich” signifie “le/la même”, “Schaltung” signifie “connexion”. Ce long substantif allemand signifie que tout dans l’État est sur (...)
  • Le centre ne tient pas

    Uri Avnery, samedi 28 mai 2016
    “LES MEILLEURS ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l’ardeur des passions mauvaises.”1 Peut-on mieux décrire ce qui se passe en Israël aujourd’hui ? Pourtant ces mots ont été écrits, il y a presque cent ans, par le poète irlandais (...)
  • J’y étais

    Uri Avnery, mercredi 25 mai 2016
    “S’IL VOUS PLAIT n’écrivez pas sur Ya’ir Golan !” m’a supplié un ami, “Tout ce qu’un homme de gauche comme vous écrit ne fera que lui nuire !” Aussi me-suis-je abstenu quelques semaines. Mais je ne peux pas garder le silence plus longtemps. Uri (...)
  • Un document porteur d’une mission

    Uri Avnery, mercredi 18 mai 2016
    Quand David Ben-Gourion lut la Déclaration d’indépendance d’Israël (officiellement : “Déclaration de la fondation de l’État d’Israël”) le 14 mai 1948, je me trouvais au kibboutz Hulda. Uri Avnery, journaliste israélien et militant de paix (...)
  • Ces drôles d’antisémites

    Uri Avnery, mardi 10 mai 2016
    Les anti-sémites me font rire. Ils sont tellement drôles. Uri Avnery, journaliste israélien et militant de paix d’origine allemande émigré en Palestine en 1933 à l’âge de 10 ans, écrit chaque semaine à l’intention d’abord de ses compatriotes, (...)
  • Nous et eux

    Uri Avnery, mercredi 4 mai 2016
    Non, ce n’est pas “nous” et “eux”. Pas “nous” – les bons, les moraux, les vertueux. Ou, pour le dire brutalement, les magnifiques, les Juifs. Et pas “eux” – les mauvais, les malfaisants, ou pour le dire encore brutalement : les méprisables. (...)
  • La quadrature du cercle

    Uri Avnery, dimanche 17 avril 2016
    J’AIME BIEN le président de l’État d’Israël, Reuven (“Rubi”) Rivlin. J’ai beaucoup de sympathie pour lui. Cela peut sembler un peu bizarre, puisqu’il appartient à la droite. C’est un membre du Likoud. Il croit à ce que l’on appelle en hébreu “la (...)
  • Le cas du soldat A

    Uri Avnery, dimanche 10 avril 2016
    IL SEMBLE que tout a déjà été dit, écrit, révélé, affirmé et nié sur l’incident qui secoue Israël. Tout sauf l’essentiel. IL CONCERNE “le soldat d’Hébron”. La censure militaire ne permet pas de l’appeler par son nom. On peut l’appeler le “soldat A”. (...)
  • Sous les tilleuls

    Uri Avnery, dimanche 3 avril 2016
    L’UN DES vers les plus célèbres de la poésie allemande est “Ne me salue pas sous les tilleuls.” Le poète juif allemand Heinrich Heine demande à sa petite amie de ne pas l’embarrasser en lui adressant en public des salutations dans la rue (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 610