Eurovision 2019 : pas en Israël !

La victoire de la chanteuse israélienne Netta a eu une conséquence que les votants n’avaient pas mesurée : l’Eurovision 2019 devrait se produire en Israël du 14 au 18 mai. Or si l’Eurovision est une fête, comment oublier les massacres à Gaza, les destructions de villages, la colonisation et les déplacements de populations, et maintenant la loi sur « l’État nation du peuple juif » qui, en particulier, institutionnalise l’apartheid en Israël ?

C’est pourquoi, le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, conjointement avec BDS France et d’autres partenaires, lancent une campagne française pour que l’Eurovision 2019 ne se passe pas en Israël.

Si ce n’est pas le cas, France Télévisions et le candidat français doivent se retirer du concours.

Le samedi 26 janvier 2019, Bilal Hassani a été désigné comme représentant de la France à l’Eurovision 2019.

Lire l’appel de la campagne française et signer la pétition


Agir avec la campagne française « Eurovision 2019 : Pas au pays de l’apartheid ! »

>> Participez à l’un des rassemblements organisé par l’AFPS

>> Interpellez Bilal Hassani sur Facebook

>> Interpellez Bilal Hassani sur Twitter

>> Interpellez France Télévisions

Suggestion de message :

A Madame Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions
Madame,
France Télévisions est depuis toujours une partenaire majeure de l’Eurovision, émission culte à bien des égards.
J’apprends que le concours 2019 devrait avoir lieu en Israël. Une telle organisation, dans les conditions qui prévalent actuellement, entacherait gravement l’image de ce concours.
Faut-il rappeler que les derniers mois en effet ont vu se succéder une série de violations gravissimes des droits humains par les dirigeants de ce pays :
Depuis le 30 mars répression aveugle des manifestants désarmés des « Marches du retour » à Gaza qui ont fait à ce jour 241 morts et des milliers de blessés dont 5000 délibérément visés à balles réelles et mutilantes pour les estropier.
Le 19 juillet dernier le parlement israélien a adopté la loi « Etat-nation » qui, venant après d’autres lois discriminatoires, officialise à l’intérieur même d’Israël un régime d’apartheid à l’encontre des Palestiniens.
Les violences des colons à l’encontre des Palestiniens prennent une ampleur dramatique jusque là jamais atteinte.
Dans ces conditions, pour préserver l’idée même d’une belle compétition d’artistes, je vous invite à peser de tout votre poids pour amener les organisateurs à renoncer à organiser la finale de l’Eurovision en Israël, et, si tel n’était pas le cas, à faire en sorte que les artistes français, comme France Télévisions, ne se prêtent pas à pareille mascarade.
Croyez Madame la présidente, à mon attachement à un service public de télévision de qualité.

>> Interpellez l’association OGAE France Eurofans, le fan club français de l’Eurovision, sur Facebook et Twitter


En savoir plus :

>> Découvrir le site internet de la campagne française « Eurovision 2019 : Pas au pays de l’apartheid ! »

La campagne européenne contre la tenue de l’eurovision en Israël a déjà reçu le soutien de nombreux artistes de toute l’Europe. Il est toujours temps d’y participer !

>> Signez la pétition européenne