Un Palestinien tué par des tirs de soldats et de policiers israéliens

L’Orient le Jour avec AFP, mardi 1er mars 2016

Un Palestinien a été tué et dix autres blessés par des tirs de soldats et de policiers israéliens dans le camp de réfugiés de Qalandiya situé près de Jérusalem en Cisjordanie occupée, a-t-on indiqué mardi de sources médicales palestiniennes.

De violents affrontements se sont produits après qu’une jeep de l’armée avec deux soldats à bord est entrée par erreur dans le camp de réfugiés durant la nuit de lundi à mardi, a affirmé une porte-parole de la police en faisant état de cinq policiers blessés, dont un sérieusement.

Les territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie à des violences qui ont fait 178 morts palestiniens, 28 israéliens, un Américain, un Erythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre, selon un décompte de l’AFP.

La victime palestinienne, Eyad Omar Sajdia, un étudiant, était âgé de 22 ans, a précisé le ministère de la Santé palestinien.

Selon la police, la jeep avec deux policiers qui avait pénétré dans le camp de réfugiés a été attaquée à coups de pierres et de bouteilles incendiaires. Des renforts de soldats et de policiers ont été envoyés sur place pour sauver les deux policiers, qui ont été retrouvés sains et sauf.

De nouveaux affrontements se sont alors produits. Des manifestants palestiniens ont jeté des engins explosifs et tiré vers les forces israéliennes qui ont ouvert le feu, a ajouté la porte-parole.