Renforcer la solidarité avec le peuple palestinien

AFPS Lille 59/62, mardi 22 décembre 2015

Amplifier la solidarité avec le peuple palestinien dans le Nord-Pas de Calais

Selon le Ministère palestinien de la Santé ce sont maintenant 130 martyrs palestiniens dont 24 depuis le 1er décembre, qui sont comptabilisés depuis le 1er octobre, dont 26 enfants. A ces martyrs s’ajoutent : 14 740 blessés, dont 4695 par balles, 6700 prisonniers, dont 320 enfants et 450 détenus administratifs. Le massacre dont est victime le peuple palestinien se poursuit dans l’indifférence du côté des grandes puissances. Il frappe toute la Palestine jusque Gaza, où l’occupation maintient un blocus aussi criminel qu’illégal. L’AFPS Nord-Pas de Calais considère que l’heure est à amplifier la solidarité avec le peuple palestinien dans la région.

Face à l’apartheid et son appareil de répression le soulèvement du peuple palestinien, particulièrement vigoureux dans la jeunesse, se poursuit. Ses droits nationaux doivent être reconnus. Il est plus que temps de mettre fin à l’impunité de l’occupant israélien qui doit mettre fin à la répression sanglante.

Notre solidarité conduit à poursuivre résolument les actions de Boycott/Désinvestissement/Sanctions contre Israël. Nous répondons en cela à l’appel de 2005 de la société civile palestinienne et renouvelé régulièrement depuis cette date. Il se développe en Europe et dans le monde depuis le mouvement syndical britannique, et les pays scandinaves jusque dans les universités américaines. Le mouvement contre la colonisation illégale de la Palestine se développe jusque dans la décision de l’Union Européenne de d’étiquetage des produits des colonies israéliennes, illégales au regard du doit international. L’impunité israélienne devient intolérable. L’AFPS Nord-Pas de Calais se propose d’approfondir, au printemps 2016 les liens qui existent entre les entreprises françaises et la colonisation. Des points ont été marqués contre Veolia ou Dexia : le mouvement est à poursuivre au plus près du terrain avec la Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine.

Dès le 12 décembre l’AFPS Nord-Pas de Calais a tenu à se placer dans ce mouvement avec un rassemblement à Lille concernant le groupe orange. Ce rassemblement était d’autant plus nécessaire que l’état d’urgence pèse singulièrement sur l’expression démocratique en France. Et ce, dans un pays où BDS est criminalisé. L’AFPS s’inscrit totalement dans l’appel commun des 100 associations et syndicats qui indiquent : « Nous ne cèderons pas. » Elle continue d’exiger l’abrogation de la circulaire Alliot-Marie.

Nous sommes appelés à poursuivre le secours médical. Nous allons développer la solidarité avec les prisonniers palestiniens, en particulier sur l’agglomération lilloise, où il s’agit de parvenir à un niveau comparable à ce qui existe dans le Douaisis, ainsi à Auby. Avec les récentes arrestations c’est une nécessité.

Nos vœux pour l’année nouvelle vont d’abord aux droits du peuple palestinien et au succès de sa lutte contre Israël dont l’isolement est à renforcer afin de mettre en échec sa politique criminelle. Pour chacune et chacun d’entre vous l’AFPS Nord-Pas de Calais souhaite pour 2016 l’espoir de la réussite et du bonheur.

AFPS Nord-Pas de Calais Lille le 22 décembre 2015

PDF - 70.9 ko
Etat d’urgence
PDF - 50.7 ko
BDS criminalisation