Rassemblement contre l’agression israélienne à Gaza

GAZA : Halte à un nouveau massacre ! Levée immédiate du blocus de Gaza Après de nombreux raids meurtriers israéliens sur Gaza depuis une quinzaine de jours, la spirale de la violence s’est enclenchée avec l’assassinat d’Ahmad Jabbari, chef de la branche armée du Hamas, et laisse craindre de nouveaux massacres comme ceux de 2008/2009 qui avaient fait 1500 morts palestiniens. « C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé, qui détermine la forme de la lutte… » (Nelson Mandela) Le blocus de Gaza qui se poursuit avec l’aval des nations occidentales et l’inaction de l’ONU, est la cause première de la violence. Depuis 2007, la population civile de Gaza est soumise à un blocus inhumain et illégal. Le maintien de ce blocus criminel qui prend en otage la population de Gaza avec la complicité de la communauté internationale, les provocations militaires israéliennes ne peuvent qu’engendrer des actions de résistance armée. En déclenchant cette nouvelle agression, le Premier ministre israélien Netanyahou qui entre en campagne électorale cherche à obtenir l’union sacrée des Israéliens autour d’une politique d’extrême droite et d’expansion coloniale. Par ailleurs, l’adhésion de la Palestine à l’ONU se précise, malgré l’attentisme des pays occidentaux dont la France. Le gouvernement israélien tente de faire échouer cette possibilité qui permettrait aux Palestiniens de recourir aux juridictions internationales. Le droit doit primer sur la violence. Une fois de plus le gouvernement israélien fait le choix de la force et menace même de renverser le Président de l’Autorité palestinienne si l’OLP obtient l’adhésion de la Palestine à l’ONU le 29 novembre. Une solution juste, fondée sur le droit international, est la seule garantie pour Israël de vivre un jour en paix avec ses voisins. Nous appelons les autorités françaises à s’élever avec force contre ces agissements criminels et, avec ses partenaires européens, à imposer à Israël l’arrêt de cette spirale et la levée du blocus de Gaza. Le gouvernement français doit faire clairement le choix du droit contre la force, et soutenir l’admission de l’Etat palestinien par l’ONU. Les moyens de pression existent, l’impunité d’Israël doit cesser. Halte à la guerre israélienne contre Gaza Sanctions contre Israël Admission de la Palestine à l’ONU
Rassemblement Mercredi 21 novembre 2012 à 12 h, Place Gabriel Péri
Le Collectif Cévenol pour la Palestine Coordination assurée par l’Association France Palestine Solidarité Alès-Cévennes contacts : afpscevennes@yahoo.fr ; tel : 06 69 46 04 78 Imprimé par nos soins ne pas jeter sur la voie publique

Collectif Cévenol pour la Palestine - Alès, mercredi 21 novembre 2012