Quartet Galilée avec Omar Saad et Tair Kaminer, tous deux objecteurs de conscience en Israël

AFPS 34 - Montpellier, lundi 10 octobre 2016

« Comment pourrais-je porter une arme plutôt que mon alto ? » Omar Saad

« Je n’ai pas peur de la prison militaire, ce qui me fait vraiment peur est que notre société perde son humanité » Tair Kaminer

L’Association France Palestine Solidarité organise régulièrement des actions de mobilisation autour de la paix en Palestine, la paix par l’application du droit.

Afin de mettre l’accent sur l’objection de conscience en Israël - dimension souvent méconnue du conflit - l’Afps 34 invite du 10 au 12 octobre prochain le Quartet Galilée dont Omar Saad - objecteur de conscience israélien druze et Tair Kaminer, jeune objectrice.

Concert du Quartet Galilée, rencontre, film et débat sur l’objection de conscience sont au programme de ces trois jours qui s’inscrivent dans le cadre d’une tournée que le Quartet fera en France notamment en région parisienne et à Nantes.

Cérémonie d’inauguration
• lundi 10 octobre à 18h, Maison des relations internationales

Un moment privilégié et convivial pour rencontrer les artistes et objecteurs de conscience invités, notamment Omar et Taïr qui, pour avoir refusé de faire leur service militaire on effectué plusieurs mois de détention en prison militaire.

Quartet Galilée, concert
• mardi 11 octobre à 20h, salle Pétrarque Montpellier

Omar Saad forme avec sa sœur Tibah et ses deux frères Mostafa et Ghandi le quatuor à cordes Quartet Galilée. Ces musiciens participent aussi au Palestinian Youth Orchestra qui a fait une brillante tournée en 2015 en France. Omar et son frère Mostafa ont joué avec Nigel Kennedy au Royal Albert Hall en 2013.

« Quatuor Galilée » film de Karim Dridi
• mercredi 12 octobre à 18h cinéma Diagonal, Montpellier Projection suivie d’un débat avec Omar Saad et Tair Kaminer pour évoquer leurs engagements et leurs conséquences sur leur vie, leurs espoirs et projets.

Les Refuzniks : ces israéliens qui refusent de porter les armes

Chaque année, des centaines de jeunes citoyens s’opposent à l’intégration dans l’armée. Réservistes et soldats en activité, ces refuzniks s’élèvent publiquement contre la colonisation, marquent leur refus catégorique de l’occupation et refusent notamment de servir dans les territoires palestiniens occupés au risque d’être considérés comme des traîtres et d’être emprisonnés. En Israël, le service militaire est obligatoire, deux ans pour les filles, trois pour les garçons. Seuls les Arabes israéliens (17 % de la population) autrement dit les Palestiniens d’Israël – quelle que soit leur religion – et une partie des Juifs ultraorthodoxes sont exemptés, avec une exception pour les druzes et certains bédouins.

Programme organisé par l’AFPS 34, avec le soutien du Conseil Départemental de l’Hérault, de la Ville de Montpellier, de Diagonal cinéma et de l’association Musiques Sans Frontières.

Contacts  : AFPS 34 - afpsgl34@gmail.com

http://afps34.wordpress.com