Liberté d’expression : Non au droit d’exception pour Israël !

AFPS Rennes, lundi 16 novembre 2015

Rennes, ce 11 novembre. Pas de défilé pour l’AFPS mais une action prévue au banquet républicain organisé par la Ligue de l’enseignement pour fêter ses 90 ans d’existence.

L’invitée d’honneur en était Christine Taubira, l’occasion d’interpeler la ministre par le biais d’un RV ou d’une question orale.

Un tract, distribué à l’extérieur de la salle à 200 exemplaires, indiquait que parmi les jeunes palestiniens accueillis cet été à Rennes, l’un d’entre eux avait été assassiné par un sniper qui serait probablement franco-israélien.

Il rappelait également le récent arrêt de la Cour de Cassation à propos de la confirmation de la condamnation de nos camarades de Colmar lors d’une action BDS.

Alors droit d’exception pour Israël en France ?

Le tract incluait la question que nous souhaitions lui poser : Devons nous comprendre que pour la justice française, contrairement au droit international, l’occupation et la colonisation israélienne sont légales ?

La soirée n’ayant pas fait de place à d’éventuelles questions de l’assemblée. Un de nos camarades élu a transmis notre flyer ainsi que la question par l’intermédiaire de la sous-préfète.

Nous sommes intervenus en même temps qu’un collectif de soutien aux sans-papiers qui nous prêté son mégaphone. Aucun réaction hostile à noter, les esprits étant probablement plus aux prochaines échéances électorales qu’à l’international. Quelques forces de CRS plutôt discrètes.

Affaire à suivre