Festival Ciné-Palestine 2016

La deuxième édition du Festival Ciné-Palestine se déroule du 23 Mai au 5 Juin 2016. La totalité de la programmation et la liste des films sélectionnés sont désormais connues. Voici le résumé, en images et en vidéo !

Festival Ciné-Palestine, vendredi 13 mai 2016

Une trentaine de films ont été sélectionnés pour cette deuxième édition du Festival Ciné-Palestine. La programmation est variée. Entre courts et longs métrages, fictions et documentaires, il y’en aura pour tous les goûts !

Une exclusivité française pour commencer avec The Idol, de Hany Abu-Assad, et plusieurs premières parisiennes, voire également françaises : 3000 Nuits de Mai Masri, Speed Sisters d’Amber Fares, Mars at Sunrise de Jessica Habie, The Do Gooders de Chloe Ruthvens, ou encore Recollection de Kamal Aljafari.

La programmation du festival Ciné-Palestine innove également avec un important focus, Archives et Mémoire, organisé en collaboration avec le département cinéma de l’université Paris 8. Au travers de projections, de débats et d’une table ronde, il traitera des archives du cinéma palestinien, des difficultés de leur inventaire et de leur conservation, ainsi que du lien entre cinéma et mémoires historique, politique et culturelle des Palestiniens. La table ronde du 1er juin sera l’occasion d’une rencontre exceptionnelle avec Khadijeh Habashneh Abuli, qui dirigea l’Unité Cinématographique de l’Institut du Film Palestinien à Beyrouth, et qui coordonne aujourd’hui le Projet de préservation des anciens films palestiniens.

Nous proposerons aussi une rétrospective des films de Michel Khleifi, une des références du cinéma palestinien. Michel Khleifi est aussi un des parrains de l’événement. Il nous fera le plaisir d’être présent parmi nous.

La rétrospective débutera le 28 Mai et se poursuit jusqu’au 5 Juin. Quatres films seront projetés à cette occasion : La mémoire fertile (1980), Cantiques des pierres (1990), Ma’aloul fête sa destruction (1985) et Noces en Galillée (1987).

La Bande-annonce !

Sur fond musical de la chanson d’Asmahan, "Emta Ha Taaraf", revue par Rayess Bek, la bande-annonce résume très bien la programmation de cette année. De quoi donner envie d’y aller !