9ème confession chrétienne à àgir économiquement pour la justice en Palestine (Etats-Unis)

US Campaign to End the Israeli Occupation (Campagne aux USA pour mettre fin à l’occupation israélienne), mardi 16 août 2016

Enorme nouvelle ! il y a quelques instants, l’Eglise Luthérienne Evangélique en Amérique (ELEA) a voté à une majorité écrasante (estimée à 90%) la création de critères d’investissement permettant d’identifier et de retirer les investissements de l’Eglise dans des sociétés qui tirent profit des violations par Israël des droits des Palestiniens, et d’autres violations des droits de l’homme dans le monde. Les nouveaux critères sont d’une large portée, assurant que l’Eglise éviterait de faire des investissements dans des sociétés qui se rendent actuellement complices de violations des droits de l’homme, faisant partie de l’occupation israélienne, aussi bien que dans toute société qui à l’avenir en deviendra complice.

Une mer de vert alors que les Luthériens votent en faveur de critères d'investissement

Pas plus tard qu’hier, l’ELEA a voté à une large majorité de 82% — 751 à 162 — la demande de mettre fin à l’aide inconditionnelle des USA à Israël.

L’ELEA constitue la neuvième confession à s’engager dans des actions économiques de conscience pour soutenir le droit des Palestiniens à la justice, à la suite des Quakers, du Comité Central Mennonite, de l’Union des Méthodistes, des Presbytériens, de l’Eglise Unie du Christ, des Unitariens Universalistes, de la Conférence Catholique des Supérieurs Majeurs d’ordres masculins, de l’Alliance des Baptistes — la plupart d’entre elles pendant la seule année 2016 !

Les Luthériens votent à une majorité écrasante pour mettre fin à l'aide inconditionnelle des USA à Israël.

Félicitations à nos amis et aux groupes membres de l’ELEA, et en particulier aux membres de Isaïe 58, qui ont conduit cette extraordinaire campagne.

Le Pasteur Khaled Khalila témoigne en tant que Palestinien de la vie sous occupation israélienne

La membre votant, Darla Thiele, Dakota du nom de Femme Etoile Rayonnante, a déclaré ceci avant le vote :

En tant que femme autochtone, la situation en Palestine me rappelle ce que mon peuple a traversé ici en Amérique. J’ai vu mon peuple perdre sa terre, ses vies, sa culture people — ses chants, ses danses, ses voies de spiritualité. Comme les Palestiniens, nous n’avons pas de justice. Les traités n’ont pas été respectés… Nous parlons de l’amour du prochain. Nous parlons de la justice. Mais où est la justice ?… C’est le moment pour l’église d’arrêter de tirer profit de ces injustices. C’est le moment d’apporter la guérison, d’apporter la paix, d’apporter la justice.

La Campagne aux USA a été fière de travailler, sur le terrain en soutien à cet effort essentiel, avec Isaïe 58 et avec les alliés des groupes membres du Réseau de Mission Israël-Palestine de l’Eglise Presbytérienne (USA),du Secours Quaker Américain, des Amis de Sabil - Amérique du Nord, du Comité de Solidarité avec les Palestiniens de la Nouvelle Orléans, de la Voix Juive pour la Paix.

Traduit de l’anglais par Yves Jardin, membre du GT de l’AFPS sur les Prisonniers