Chronologie

Brève Chronologie, 1878 -1949

1878
Première colonie agricole sioniste en Palestine (Petah-Tikvah)

1891
Création de la Jewish Colonization Association (JCA)

1896
Publication de "l’Etat des Juifs" par Théodore Herzl

1897
Le 1er Congrès sioniste crée l’Organisation sioniste mondiale

1901
Création du Fonds National Juif (FNJ), chargé d’acquérir en Palestine des terres qui doivent être utilisées et travaillées exclusivement par des juifs

1909
Fondation de Tel-Aviv

1914
Les juifs représentent environ 6 % de la population

1917
Déclaration Balfour pour "un foyer national juif" en Palestine

1920
Mandat sur la Palestine attribué à la Grande Bretagne par les alliés et confirmé par la SND en 1922.
Fondation de la Haganah, organisation militaire sioniste clandestine.
Recensement : 78 % de musulmans - 11 % de juifs - 9,6 % de chrétiens.

1929
Emeutes en Palestine : 133 Juifs et 116 Arabes sont tués

1931
Le recensement indique 16,9 % de Juifs en Palestine (qui possèdent un peu plus de 4 % des terres). Ce chiffre va augmenter avec la montée du nazisme

1936
Avec l’aide de la Haganah, l’armée britannique brise la révolte populaire qui va durer 3 ans, exile la direction politique et détruit les moyens de défense des Palestiniens

1937
Commission Peel recommandant la partition de la Palestine. 33 % du pays deviendrait un Etat juif et une partie de la population palestinienne serait transférée hors de cet Etat.
"Les Arabes devront s’en aller," écrit Ben Gourion à son fils, le 12 juillet

1938
Attentats de l’Irgoun qui tuent 119 Palestiniens. 8 Juifs sont tués par des Palestiniens

1939
Livre blanc qui prévoit l’indépendance conditionnelle de la Palestine.

1947

- 18 juillet : L’Exodus, avec ses 4 500 occupants est arraisonné par la Royal Navy, au large de Gaza.
- 31 juillet : L’Irgoun assassine les deux sergents britanniques pris en otage le 12 juillet.
- 31 août : L’Unscop, commission d’enquête des nations unies, remet son rapport dans lequel la majorité de ses membres se prononce pour un partage.
- 17 novembre : Au cours d’une entrevue secrète, le roi Abdallah et Golda Meyerson (Meir) envisagent un autre partage – au lieu de former le cœur de l’Etat arabe prévu, la Cisjordanie serait annexée par la Transjordanie.
- 29 novembre : L’Assemblée générale des Nations unies adopte, à la majorité des deux tiers, la résolution 181 qui partage la Palestine en deux Etats, l’un juif et l’autre arabe, plus une zone internationale avec Jérusalem et les Lieux saints.
Acceptation tactique de cette partition par Ben Gourion qui déclare, le 3 décembre, devant son parti : "Il y a 40 % de non-Juifs dans les territoires alloués à l’Etat juif. […] Seul un Etat ayant au moins 80 % de Juifs est un Etat viable et stable".
Dès le lendemain : l’Irgoun et la Haganah déclenchent une campagne de terreur contre la population palestinienne de Haïfa. Ripostes palestiniennes.
- 11-15 décembre : Le quartier juif de Jérusalem est coupé de Tel-Aviv par la Légion arabe de Transjordanie.
Attaques contre les villages palestiniens Deir Ayoub, Beit Affa.Quinze jours après l’adoption du plan de partage, on compte déjà 160 morts en Palestine, en majorité arabes.
- 17 décembre : Attaque sioniste contre le village de Khisas et contre Lifta le 28 décembre
- 31 décembre : Attaque très meurtrière sur le village de Balad al – Cheikh et sur un quartier de Haïfa.
Depuis le plan de partage, 75.000 Palestiniens ont été contraints à l’exode. Les Palestiniens aisés se mettent en sécurité à l’extérieur de la Palestine (mais sans pouvoir revenir par la suite).

1948
- Début janvier :Plusieurs attentats sionistes très meurtriers à Jaffa, Jérusalem-Ouest, Haïfa…
Abdel Qader Al-Husseini rentre en Palestine avec 1.500 volontaires arabes, après 10 ans d’exil pour résister à la partition.
Premières attaques d’implantations juives (Kfar Sold et Kfar Etzion). Création du "Comité de Transfert".
- Mi-février : 5 villages vidés en un seul jour.
- 10 mars : Le plan Daleth, marche à suivre pour le nettoyage de la Palestine, est finalisé.
- 19 mars : Les dirigeants arabes acceptent une trêve et une tutelle limitée plutôt que la partition. Les dirigeants sionistes rejettent la trêve.
- 30 mars : La Haganah commence à expulser les Palestiniens de la région littorale entre Haïfa et Jaffa.
- 4 avril :Les villages situés le long de la route Tel-Aviv – Jérusalem sont pris et leurs habitants expulsés.
- 9 avril : Massacre de Deir Yassine. Mort d’ Abdel Qader Al-Husseini en résistant. La route de Jérusalem est – temporairement- rouverte pour les Juifs.
- 18 avril :La Haganah s’empare de Tibériade ; le 22 elle prend Haïfa et en expulse les non juifs.
- 30 avril : Tous les Palestiniens de Jérusalem Ouest sont expulsés par les forces juives.
- 3 mai : Un rapport affirme que 175.000 à 250.000 Palestiniens ont été chassés de leurs foyers depuis la partition.
- 10 mai : Les troupes juives emportent Safed et, le 13 mai, Jaffa.
- 13 mai :En représailles, la Légion arabe attaque des localités juives.
14 mai Fin du mandat britannique. Israël proclame son indépendance. 400.000 Palestiniens ont déjà été expulsés. Les Etats-Unis reconnaissent de facto le nouvel Etat. Les armées de cinq pays arabes entrent dès le lendemain en Palestine.
- 17 mai :L’URSS reconnaît de jure Israël. La Haganah conquiert Saint-Jean-d’Acre. Le lendemain, les Egyptiens prennent Beersheba.
- 31 mai :Naissance des "Forces de défense d’Israël" (Tsahal), qui fusionnent la Haganah, le Palmah et – théoriquement – les milices de l’Irgoun et du Lehi.
- 11 juin-8 juil : Première trêve israélo-arabe.
- 9–18 juillet : "Guerre des Dix jours". Israël enlève Nazareth, Lydda et Ramleh . Expulsion de 50 000 palestiniens de ces 2 villes par Y.Rabin
- 18 juil.–15 oct. : Deuxième trêve rompue par la prise de plusieurs villages palestiniens.
- 17 septembre : Assassinat du comte Bernadotte, médiateur des Nations Unies, par un commando extrémiste juif. Trois jours plus tard, le gouvernement de Tel-Aviv dissout le Lehi et l’Irgoun, tenus pour responsables.
- 15 octobre : Tsahal rompt la trêve et attaque dans le Néguev.
- 29-31 octobre : Des milliers de Palestiniens sont expulsés de Galilée pendant l’opération Hiram.
- 11 décembre : L’Assemblée générale des Nations unies se prononce pour le droit au retour des réfugiés arabes et réaffirme le statut international de Jérusalem ainsi que son contrôle par les Nations unies.
- 22 décembre : Reprise des combats entre l’Egypte et Israël, qui conquiert la plus grande partie du Néguev.

1949
- 10 mars :Les troupes israéliennes foncent vers la mer Rouge et s’emparent du village d’Umm Rashrash – la future Eilat.
- 8 décembre :Constitution de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA).

synthése réalisée par F. Leroux, Afps, à partir des chrono des derniers livres de D. Vidal et de I. Pappé