Une ville norvégienne vote en faveur du boycott des marchandises des colonies israéliennes

La troisième plus grande ville de Norvège s’est prononcée pour le boycott de tous les biens et services produits dans les colonies israéliennes illégales situées dans les colonies israéliennes illégales situées dans les territoires palestiniens occupés.

Middle East Monitor, dimanche 20 novembre 2016

Le Conseil Municipal de Trondheim a approuvé la motion, dans une résolution qui constate comment “les colonies illégales se développent, la construction du mur continue, les Palestiniens sont soumis à un harcèlement quotidien et font face à d’importants obstacles dans leur vie quotidienne.”

La résolution a ajouté : “Ceci est une politique que la Municipalité de Trondheim ne peut pas appuyer. Pour cette raison la municipalité s’interdira d’acheter des biens ou des services produits dans les territoires occupés.”

Selon les rapports : “le conseil municipal demande aussi aux habitants de la troisième plus grande ville de Norvège de boycotter eux mêmes les biens et services des colonies.”

La résolution sur le boycott a été soutenue par les Travaillistes, la Gauche Socialiste, le Parti rouge et Vert, et elle a été combattue par les Conservateurs, les Chrétiens Démocrates, le Parti du Progrès, le Parti du Centre et le Parti des Retraités.

Traduit de l’anglais par Y. Jardin du GT de l’AFPS pour les prisonniers