Une nouvelle fois, les Palestiniens de Wadi Fukin victimes de la colonisation israélienne

AFPS Lorraine Sud, lundi 21 novembre 2016

Message envoyé aux élus locaux et parlementaires de Lorraine Sud

Mesdames, Messieurs,

Une fois de plus, les habitants du village palestinien de Wadi Fukin viennent de faire les frais de l’accélération de la colonisation israélienne tout autour. Déjà, le 28 septembre, la police israélienne intervenait pour détruire des plantations, déraciner des oliviers et démolir des bassins de rétention d’eau. Ensuite le 14 octobre, la colonie israélienne de Beitar Illit déversait le trop plein de sa station d’épuration des eaux usées sur des champs cultivés du village, rendant ceux-ci impropres à la culture.

Comme si cela ne suffisait pas, je viens de recevoir un message de nos amis de Wadi Fukin m’informant que le mercredi 16 novembre, le village vient de subir de nouveaux dégâts causés par le relâchement d’une quantité importante d’eau provenant des égouts nouvellement construits de l’agglomération israélienne de Tzur Hadassah.

Pour comprendre ce qui s’est passé, il est nécessaire de faire un peu de géographie. Comme vous le verrez sur la carte ci-jointe, le village de Wadi Fukin est un village de 1100 habitants situé dans une vallée. D’un côté de la vallée, il est dominé par la colonie israélienne de Beitar Illit qui comprend plus de 40000 habitants. Elle s’étend continuellement vers le bas en grignotant sur les terres du village de Wadi Fukin. De l’autre côté, il y a la ligne verte, c’est-à-dire la frontière avec Israël. Du côté israélien de la ligne verte, il y a l’agglomération de Tzur Hadassah qui a été construite en 1960 sur des terres confisquées au village de Wadi Fukin après la Nakba (la Catastrophe) qui a conduit à la création d’Israël. De la même façon, Tzur Hadassah s’étend vers le bas en empiétant sur les terres du village de Wadi Fukin. Pris en tenailles, de plus en plus asphyxié, le village n’est relié au reste de la Cisjordanie que par une seule route.

Ce sont les derniers travaux d’extension de Tzur Hadassah qui sont à l’origine des dégâts causés par le relâchement des eaux sur Wadi Fukin. En cliquant sur le lien à la fin du message, vous pourrez accéder aux photos et à la vidéo qui vous donneront une idée des dégâts causés. L’eau a charrié de la terre et des détritus jusque dans le village.

Nous vous avons alerté récemment à propos de l’expulsion inacceptable de 6 jeunes Lorrains qui ne venaient que découvrir la Palestine et Israël et qui avaient comme seul tort de porter un patronyme arabe. Combien de temps le gouvernement français va-t-il rester encore silencieux face à la multiplication de ces violations du droit par Israël ? Nous comptons sur vous pour demander à notre gouvernement d’intervenir fermement et publiquement auprès des autorités israéliennes.

Avec mes respectueuses salutations,

GP, vice-président de l’AFPS de Lorraine Sud

Pour accéder aux photos et à la vidéo sur les derniers événements et les télécharger, cliquer ci-dessous ici