Succès du sixième Printemps de la Palestine à Nancy

AFPS 54, lundi 4 avril 2016

La sixième édition du festival culturel du Printemps de la Palestine organisée par un collectif de dix associations avait choisi comme thème les femmes palestiniennes. Elles ont été mises à l’honneur lors de plusieurs événements. Une exposition sur l’histoire des robes palestiniennes dont plusieurs ont été exposées et portées lors de présentations au public . Un excellent film "Dégradé" avec pour scénario une rencontre de femmes qui se retrouvent bloquées dans un salon de coiffure à Gaza, à cause d’un règlement de comptes entre le Hamas et une mafia locale.

Le film a été suivi d’un débat vivant et souvent plein d’humour avec les deux réalisateurs et le producteur. Deux conférences, une première concernant une mission en Palestine effectuée en février 2016 par des adhérent(e)s avec une exposition de photos de femmes palestiniennes prises sur place et une deuxième avec Norma Marcos pour son livre "Désespoir voilé - Femmes et féministes palestiniennes".

Le Printemps de la Palestine 2016 ce fut aussi d’autres spectacles. Une animation de rue dans le centre ville de Nancy avec des danses dabké, musiques, graffs et des rencontres avec le public. Une soirée concert avec le Quatuor Mohamed Najem and Friends qui a offert un beau voyage musical à un public enthousiaste qui a apprécié les talents d’improvisateur de cet artiste palestinien tant à la clarinette qu’au ney (flûte traditionnelle) . Une autre soirée festive avec buffet et des groupes musicaux, et pour terminer, un repas palestinien avec une animation musicale et la participation de 130 personnes.

Ce festival fut également celui de la gastronomie palestinienne. Tous les excellents repas et buffets ont été préparés par des femmes des associations du collectif. Elles ont contribué à créer une ambiance chaleureuse et conviviale permettant ainsi de multiples échanges.

Le Printemps de la Palestine s’est installé au cours des années dans le paysage culturel nancéien. Il a trouvé son public et l’a fidélisé.