Succès de la 7ième édition du Printemps de la Palestine à Nancy

AFPS Lorraine-Sud, lundi 10 avril 2017

Pendant les deux semaines, les dix associations du collectif d’organisation ont réalisé un ensemble de manifestations qui ont été particulièrement appréciées par le public de l’agglomération nancéienne.

En ouverture du festival, une animation sur la place Maginot en centre-ville de Nancy, avec musique, danses orientales, graff, stands d’information et de restauration, a reçu un accueil chaleureux du public malgré la pluie. Les deux soirées, une à Vandœuvre-lès-Nancy et une à Saint Dié-des-Vosges, avec Mohamed Najem, ont, comme en 2016, confirmé la qualité musicale exceptionnelle de ses interprétations et son contact chaleureux avec le public. Invitée, pour animer en soirée un buffet festif, la troupe de Dabké « Palestine » a présenté un spectacle de très grande qualité et initié des participants à quelques pas de cette danse. Beaucoup d’entre eux ont découvert, en plus, le chanteur Jeph qui mérite d’être plus largement reconnu pour son talent.

La soirée théâtre avec la pièce « Terres promises" du Théâtre public de Bruxelles a été un réel succès tant par la qualité des acteurs que son originalité. En effet après la pièce un débat a été engagé entre le public et les personnages de la pièce. Il fut passionné et passionnant. Une soirée-conférence a réuni deux députés européens Édouard Martin et Pascal Durand en présence d’une centaine de personnes sur le thème « Conflit israélo-palestinien : L’Europe est-elle condamnée à l’impuissance » La passion des débatteurs et leur engagement pour la Palestine ont permis un débat argumenté sur la réalité du pouvoir de la société civile pour faire évoluer le conflit vers une paix juste et équitable pour les Palestiniens.

Pendant les deux semaines du festival, une exposition de photos prises par trois photographes palestiniens sur le thème « L’autre visage de la Palestine » ainsi que des d’objets quotidiens de la vie quotidienne en Palestine ont été présentés au public. Chaque année nous présentons un film, celui que nous avons retenu est 3000 nuits de Mai Masri a été projeté devant une centaine de spectateurs. Organisé par une MJC, vingt personnes ont participé à la préparation d’un repas palestinien suivi de sa dégustation, succès total. Pour terminer le festival nous étions cent vingt, dans une ambiance musicale orientale, à partager notre traditionnel repas palestinien préparé par des familles palestiniennes de Vandœuvre, une des localités de l’agglomération nancéienne.

Au final, un bilan positif pour ce festival du Printemps de la Palestine 2017 qui récompense un engagement important des bénévoles et le soutien des partenaires institutionnels. Pour le Printemps de la Palestine 2018 nous avons déjà pleins de projets (A suivre…).

En pièces jointes : le programme du Printemps de la Palestine 2017 et une photo de la troupe Dabké « Palestine »

Documents joints