Stéphane Hessel vient de nous quitter

AFPS, mercredi 27 février 2013

Paris, le 27 février 2013

Stéphane Hessel vient de nous quitter. Nous voulons dire notre profonde émotion et partager la peine de Christiane, sa compagne.

Avec ce combattant inlassable des droits de l’homme, nous perdons un ami précieux qui toujours fut aux côtés des opprimés. D’autres retraceront son parcours exceptionnel et les hommages, nous n’en doutons pas, seront nombreux.

Stéphane restera pour nous le Résistant qui se plaça toujours aux côtés des peuples en quête de justice.

Pour la Palestine, sur place ou en France, son engagement était de principe et sans ambiguïté. Malgré les coups il ne renonçait jamais. Il donna de lui-même sans compter pour permettre la tenue du Tribunal Russell sur la Palestine. C’est en toute générosité, et avec la force que donne la certitude d’un juste combat, qu’il s’engagea aux côtés des militants de la solidarité poursuivis pour des actions Boycott Désinvestissement Sanctions au nom de la honteuse circulaire Alliot-Marie. Que ce soit pour la libération de Salah Hamouri, dans le soutien à la Résistance populaire (il participa à l’une des Conférences de Bil’in), comme dans l’action contre le blocus de Gaza ou pour les prisonniers, toujours, nous savions pouvoir le trouver à nos côtés dans notre combat commun pour la justice et la paix.

Son extraordinaire appel « indignez-vous ! » fut plus qu’un cri du cœur, un appel profond et positif à l’engagement. Nous l’avons fait nôtre. La figure lumineuse et la bonté de Stéphane Hessel marqueront pour longtemps celles et ceux qui jamais ne se résignent devant l’injustice. Ce chemin, nous le poursuivons.

Le bureau national de l’AFPS.

PDF - 75.2 ko