Stains a gagné contre la diffamation et le mensonge

Campagne française pour la libération de Marwan Barghouthi et de tous les prisonniers palestiniens, mardi 28 juin 2016

Traîné en justice de façon infâme par des officines qui sont le relais d’Israël et de sa politique coloniale en France, le maire de Stains était accusé d’incitation à la haine raciale. La raison ? Une banderole sur le fronton de la mairie, depuis 2009, en hommage à Marwan Barghouthi, citoyen d’honneur de la ville.

Le 14 juin, au tribunal de Montreuil, de nombreux témoignages de soutien ont accompagné Azzedine Taïbi dans son exigence que soit reconnu le droit à la solidarité avec un peuple sous occupation et qui résiste.

Le jugement vient d’être rendu public et justice, la vraie, a été rendue. Stains a gagné, le préfet, porteur de l’accusation, a été débouté.

La Campagne pour la libération de Barghouthi et tous les prisonniers palestiniens-France, qui avait témoigné de son entière solidarité au maire de Stains, se félicite de cette décision de bon sens et d’honneur.

La banderole sera accrochée à nouveau mercredi 29 juin à 19h30 sur la mairie de Stains. Soyons nombreux à participer à cette belle cérémonie.

Paris le 29 juin 2016