Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim

AFPS, vendredi 4 mai 2012

Thaer Halahleh, 77 jours - Bilal Diab, 77 jours - Hassan Safadi, 72 jours - Omar Abu Shalal, 70 jours - Mohammad Taj, 59 jours - Jaafar Azzedine, 56 jours - Mahmoud Sarsak 54 jours - Abdullah Barghuti, 34 jours et plus de 2000 autres prisonniers en grève de la faim illimitée depuis le 17 avril 2012....................

Mobilisons-nous !

- Signer la pétition du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens

Téléchargez et faites signer la pétition

- Interpellez la presse

L’absence ou au moins la très faible résonance de cette grève dans les médias est difficilement supportable.

Envoyer une lettre/message aux médias, nationaux et locaux, pour les inciter à briser ce mur du silence

OpenDocument Text - 26.1 ko
Lettre type aux médias

20 minutes

Le Monde

Le JDD

Libération

Le Figaro

Le Parisien

TF1

France Télévisions

Arte

i>Télé

BFM TV

- Alertez vos élus, demandez leur d’interpeller le gouvernement et l’ambassade d’Israël en France sur la question.

Word - 71.5 ko
Modèle de courrier

- l’adresse de l’ambassade d’Israël en France est :
Monsieur Yossi Gal - Ambassadeur d’Israël en France
3 rue Rabelais - 75008 Paris

- l’adresse du quai d’Orsay est :
Monsieur Alain Juppé - Ministre d’État Ministre des Affaires étran­gères
37, quai d’Orsay - 75007 Paris
mail : Nicolas.KASSIANIDES@diplomatie.gouv.fr

- l’adresse de l’ambassadeur pour les droits de l’homme
Monsieur l’Ambassadeur pour les droits de l’homme
Monsieur François Zimeray - Ambassadeur pour les droits de l’homme
37, quai d’Orsay 75007 Paris
mail : francois.zimeray@ diplomatie.gouv.fr


Thaer Halahleh - 77 jours


Bilal Diab - 77 jours


Hassan Safadi - 72 jours

Le 24 avril, la pétition de Hassan Safadi à la Haute Cour israé­lienne contre sa détention admi­nis­trative a été rejetée.


Omar Abu Shalal - 70 jours

En détention administrative, sa santé s’est détérioré et il se trouve maintenant au centre médical de la prison de Ramleh.


Mohammad Taj - 59 jours

Il exige que l’autorité pénitentiaire israélienne le traite comme un prisonnier de guerre.


Jaafar Azzedine - 56 jours

En détention administrative, sa santé s’est détérioré et il se trouve maintenant au centre médical de la prison de Ramleh.


Mahmoud Sarsak - 54 jours


Abdullah Barghuti - 34 jours

Abdullah Barghuti est maintenu au secret à la prison de Rimon et proteste contre la politique d’isolement


et plus de 2000 autres prisonniers en grève de la faim illimitée depuis le 17 avril 2012....................

Voir la lettre de Khader Adnan en soutien aux prisonniers grévistes