Solidaires des réfugiés palestiniens

AFPS Nanterre, mardi 16 mai 2017

Dans le cadre du mois de la résistance, organisé chaque année à Nanterre au sein d’un collectif et en partenariat avec la ville de Nanterre, une soirée de projection / débat avait lieu jeudi 11 mai.

La situation des réfugiés palestiniens et du droit au retour inaliénable est au cœur de la question palestinienne.

La résolution 194, votée le 11 décembre 1948 par l’Assemblée Générale de l’ONU entérine le droit au retour des réfugiés palestiniens et est réaffirmée chaque année, sans effet aucun.

Une soirée sur les réfugies palestiniens a toute sa place dans le mois de la résistance : vivre, survivre dans les conditions de vie qui sont les leurs, disposer des droits les plus élémentaires sont des actes de résistance quotidienne.

Une cinquantaine personnes ont participé à la soirée .

Après la projection du documentaire "réfugiés palestiniens au Liban ; ça suffit, on rentre !" de Chris den Hond et Mireille Court qui donne la parole à des réfugiés de plusieurs camps de réfugiés du Liban, le débat a permis d’aborder la situation sous plusieurs angles, grâce aux trois invitées.

Claude Léostic, présidente de la plateforme des ONG françaises pour la Palestine, Salwa Aljamal, réfugiée palestinienne du camp de Yebna, près de Rafah à Gaza Isabelle Tordjman , secrétaire générale de l’AFPJ (Association pour les jumelages entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises).