Sodastream

AFPS, vendredi 4 mars 2011

SODA STREAM

1 - Photo d’un des produits de la gamme

2 Distributeurs

Voir : http://www.sodastream.fr/nous_trouv...

3 Les différents lieux de production

Le document de référence est le rapport financier accessible au public que Sodastream International Ltd a publié le 2 novembre 2010, en raison de son introduction au NASDAQ (Bourse américaine). (sur la page de garde, la date de dépôt du rapport est à l’américaine : "Filed 11/02/10" signifie "déposé le 2 Novembre 2010").

Il convient de noter que la société a une obligation de sincérité en publiant ce rapport. En cas d’information trompeuse la société peut être assignée devant la justice américaine par un actionnaire. Tout mensonge contenu dans ce rapport étant risqué pour Sodastream, nous pouvons considérer que ce rapport fait foi jusqu’à preuve du contraire.

Les produits Sodastream ont 3 composants :
machine à gazéifier
sirop
cylindre de CO2

a) Les machines à gazéifier :
(page 78)"Nous estimons qu’en raison de notre contrôle strict de qualité et des normes sécuritaires auxquelles nous sommes soumis, la production interne est le moyen le meilleur et le plus efficace d’assurer que nos consommateurs reçoivent des produits de qualité.

A Mishor Adumim, nous avons une usine pour le métal, le plastique et le soufflage de bouteille, l’assemblage, la fabrication de cylindres, le remplissage de CO2 et le test de cylindre.

Nous sous-traitons également la production de certains composants auprès de deux partenaires en Chine"

(page 22) : "Nous faisons fabriquer quelques composants de nos systèmes de gazéification par des sous-traitants en Chine."

Par conséquent les sous-traitants chinois ne fabriquent que des composants des machines à gazéifier, les machines elles-mêmes étant assemblées, donc transformées en produits finis, à Mishor Adumim.

Or nous avons relevé des boîtes de machines à gazéifier indiquant :

- "Fabriqué en Chine pour Sodaclub International BV, Breda, Netherlands" (Breda, Pays-Bas, est le siège social international)

- "Fabriqué en Israël par Sodaclub, Aéroport Ben Gourion à Tel Aviv" (le site de l’aéroport Ben Gourion à Tel Aviv ne comprend que des bureaux et entrepôts de Sodastream)

b) Les sirops :
(page 78) "A Ashkelon, nous fabriquons les sirops qui sont distribués dans le monde entier."

Ashkelon est une ville située sur le territoire israélien.

c) Les cylindres de CO2
(page 78) "Nous fabriquons la plupart des cylindres de CO2 nous-mêmes, mais dans certains cas nous achetons également des cylindres de CO2 vides auprès d’autres fournisseurs qui se conforment à nos normes sécuritaires rigoureuses. "

Comme indiqué plus haut, le lieu où Sodastream fabrique ses cylindres en interne est Mishor Adumim, mais ils peuvent également être produits par les sous-traitants.

A noter :

"Nous effectuons le remplissage de CO2 (ou en sous-traitance) en Australie, Allemagne, Israël, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Suède, et aux États-Unis." En effet, pour des raisons de sécurité le CO2 ne peut pas être transporté par avion.

PAR CONSÉQUENT, SELON LE RAPPORT DÉPOSÉ AU NASDAQ, SEULES LES MACHINES A GAZÉIFIER SORTENT TOUTES EN PRODUIT FINI DE L’USINE DE MISHOR ADUMIM, DONC TOUTES PRODUITES DANS UNE COLONIE ISRAÉLIENNE.

NOTRE COMMUNICATION DOIT VISER SPÉCIFIQUEMENT LES MACHINES A GAZÉIFIER, ET NON LES PRODUITS SODASTREAM EN GÉNÉRAL.

M6 a diffusé le dimanche 28 Août 2011, dans l’émission "Capital", un reportage intitulé "Mon soda chez moi : la machine à faire de l’eau gazeuse" confirme notre analyse.

Ce reportage présente les produits Sodastream, leader sur le marché français, et le journaliste situe clairement leur origine : « L’usine est en Cisjordanie, ce territoire palestinien situé juste derrière les barbelés. La zone est sensible, depuis plus de 40 ans elle est occupée par Israël et revendiquée par les Palestiniens ».

Il précise également : "Pour l’assemblage, il faut de la main d’œuvre. En Cisjordanie elle est moins chère qu’en Israël ; voilà pourquoi l’usine est installée ici."

Voir : le reportage : http://www.youtube.com/watch?v=YnU1... : lieu de production à partir de 6mn 25s

Le communiqué de l’AFPS : http://www.france-palestine.org/art...

4) présentation de l’usine de Mishor Adumim

Mishor Adumim fait partie de la colonie israélienne de Maale Adumim. Cette colonie a une emprise de 35 km carrés, elle est la troisième colonie la plus importante en Cisjordanie. (source : http://en.wikipedia.org/wiki/Ma&#03...).

La distance entre la Ligne Verte et la Jordanie à cette latitude est de 40km, et la colonie de Maale Adumim a une emprise d’environ 20 km de large. L’existence de cette colonie venant jusqu’au centre de la Cisjordanie est donc un obstacle fondamental à la circulation pour les Palestiniens en Cisjordanie, et à la viabilité d’un futur Etat palestinien.

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU indique dans sa résolution du 24 Novembre 2010 :

"Le transfert par la puissance occupante d’une partie de sa propre population civile dans le territoire qu’elle occupe constitue une infraction à la quatrième Convention de Genève…

Rappelant l’avis consultatif rendu le 4 Juillet 2004 par la Cour Internationale de Justice dans lequel la Cour a conclu que les colonies de peuplement d’Israël dans le territoire palestinien occupé (y compris Jérusalem-Est) avaient été installées en contrevenant au droit international…

Les activités de colonisation israéliennes dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, constituent de très graves violations du droit international humanitaire et des droits de l’homme des Palestiniens qui s’y trouvent et compromettent (…) un État palestinien viable, d’un seul tenant, souverain et indépendant.

(Le Conseil) se déclare profondément préoccupé par (…) le plan israélien dit "E1" prévoyant d’agrandir la colonie israélienne de Maale Adumim et de construire le mur autour, coupant ainsi davantage encore Jérusalem-Est occupée des parties septentrionales et méridionales de la Cisjordanie et isolant sa population palestinienne."

JPEG - 149.4 ko
extrait carte : monde-diplomatique.fr

5) la posture écologique de Sodastream

La brochure de Sodastream vante un produit écologique, donc totalement dans l’air du temps :

"La machine qui fait pétiller la vie.

Pourquoi Sodastream ? La solution la plus simple pour faire chez vous, avec de l’eau du robinet, votre eau gazeuse ou vos sodas. Vous aidez aussi à protéger l’environnement en réduisant la pollution et le gaspillage de millions de bouteilles chaque année. Sauvegardons notre planète. Moins de bouteilles vides à jeter ou à recycler. Un concept sans pile ni électricité. Parce que vous vous souciez de votre famille et de la planète."

C’est ainsi que Sodastream était présent sur le Salon Planète Durable en avril 2011, et sur le site Ventes Responsables le même mois.

Sodastream s’adresse donc aux consommateurs intéressés par le développement durable, mais ceux-ci peuvent être plus sensibles que d’autres à nos arguments sur le lieu de production.

Par ailleurs, Sodastream a lancé fort opportunément une opération de marketing en soutenant rien de moins que l’ONG The Water Project :

"SodaStream donne un dollar pour chaque gazéificateur de la série "Le monde sans bouteilles", en faveur de la construction de puits en coopération avec l’ONG The Water Project au Kenya. La contribution liée à l’achat d’un gazéificateur permettra de fournir à une personne au Kenya de l’eau potable pendant un an."

Près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable. La maladie, la pauvreté et le désespoir peuvent résulter du manque d’eau potable. Dans le monde, un enfant sur 4 qui meurt avant 5 ans meurt d’une maladie liée à l’eau. L’eau propre change des vies, et permet l’amélioration de l’éducation, de l’économie et des conditions de vie, brisant le cycle de la pauvreté" (source : http://www.sodastream.com/waterproject)

Tract Sodastream

PDF - 296.4 ko
Fiche Sodastream