Shawan Jabarin élu Secrétaire Général de la FIDH

La Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme (FIDH) s’est réunie en son 39ème Congrès international annuel à Johannesburg, en Afrique du sud, du 22 au 27 août 2016.

Al Haq, dimanche 4 septembre 2016

Quatre cents représentants de 178 organisations membres de la FIDH, représentant 120 pays du monde entier ont participé au Congrès, avec en plus d’autres participants parmi lesquels des militants et des défenseurs des droits de l’homme.

Plusieurs sujets ont été mis en discussion pendant le Congrès, relatifs au droit international des droits de l’homme, au droit humanitaire international et au droit criminel international. Il y a une attention particulière portée sur les questions des entreprises et des droits de l’homme, du terrorisme, et de la reddition de comptes en cas de violations des droits de l’homme, en plus d’autres sujets divers.

Le lundi 22 août, le Congrès a tenu les élections de sa direction, au cours desquelles Shawan Jabarin, Directeur Général de Al-Haq (=Le Droit), a été élu Secrétaire Général de la FIDH. M. Jabarin avait été précédemment élu Vice-Président de la FIDH, occupant cette fonction pendant une période de trois ans.

Al-Haq tient à remercier les organisations membres de la FIDH partout dans le monde pour la confiance qu’elles placent en Al-Haq et en M. Jabarin, et tient aussi à remercier toutes celles qui ont exprimé leur soutien à Al-Haq et à M. Jabarin.

La FIDH est une ONG internationale indépendante basée en France et qui a pour but de défendre les droits civiques, politiques, économiques, sociaux et culturels. Elle s’efforce de faire en sorte que les sociétés se développent d’une manière qui incarne l’égalité, la dignité et la liberté pour tous les êtres humains. Chacune de celles-ci sont les buts que reflète fortement la vison propre de Al-Haq, que soient respectés le droit international humanitaire et celui des droits de l’homme, pour que les Palestiniens puissent bénéficier d’une égalité de traitement dans le respect de leur dignité humaine.

(Traduit de l’anglais par Yves Jardin, membre du GT de l’AFPS sur les prisonniers