Seul rescapé d’une attaque, un Palestinien de 6 ans rentre dans son village

lorientlejour.com par AFP, samedi 23 juillet 2016

Ahmed Dawabcheh, unique survivant de six ans d’une famille palestinienne décimée dans une attaque d’extrémistes israéliens l’été dernier, est rentré vendredi dans son village après une année d’hospitalisation pour des brûlures graves, a indiqué son oncle à l’AFP.

"Ahmed a quitté l’hôpital israélien où il était (soigné), il est rentré à Douma et y vivra désormais avec nous. Il ne retournera à l’hôpital qu’une fois par semaine, chaque lundi, pour y poursuivre des traitements au laser", a déclaré Nasser Dawabcheh.

Saad Dawabcheh, sa femme Riham et leur fils de 18 mois Ali avaient péri dans l’incendie de leur maison dans le village de Douma, dans le nord de la Cisjordanie, petit territoire palestinien occupé depuis près d’un demi-siècle par Israël. La famille avait été surprise dans son sommeil par des engins incendiaires.

Deux jeunes Israéliens, dont un mineur, ont été inculpés le 3 janvier par la justice israélienne de meurtre et de complicité pour le crime de Douma qui avait causé un vif émoi international. Seul Ahmed a survécu et aujourd’hui, "il se prépare à faire sa rentrée en septembre en CP", a ajouté son oncle Nasser. "Il sait que ses parents et son frère sont morts et est déjà allé se recueillir sur leurs tombes" lors d’une courte sortie de l’hôpital, a-t-il poursuivi. "Les médecins ont estimé que le retour d’Ahmed parmi nous était bénéfique à son rétablissement, tant physique que mental", a-t-il encore dit.

De son côté, le professeur Asher Barzilai, qui dirige l’hôpital Safra pour enfants près de Tel-Aviv, et qui suit Ahmed Dawabcheh, s’est félicité du retour en famille du petit Palestinien. "Nous sommes très heureux quand un enfant, admis avec près de zéro chance de survie, repart d’ici en bonne santé", a-t-il déclaré sur la radio militaire israélienne.