Rencontre avec un Conseiller de Christiane Taubira

AFPS Lille 59/62, dimanche 24 janvier 2016

le 22 janvier 2016 à Douai

Suite à un courrier au Ministre de la Justice, relayé par le Sous-Préfet de Douai, Madame Taubira, Ministre de la Justice, a fait recevoir par un de ses conseillers la représentation de l’AFPS Nord-Pas de Calais à l’occasion de sa venue au Palais de Justice de Douai, le vendredi 22 janvier 2016.

Jean-François Larosière, Président de l’AFPS Nord-Pas de Calais, précise au Conseiller ministériel que l’Association France Palestine Solidarité est partie prenante de l’appel « Nous ne cèderons pas » et qu’elle est signataire, dans le Nord-Pas de Calais, de l’appel à manifester à Lille le 30 janvier contre l’état de l’urgence. Il précise que le projet gouvernemental de déchéance de la nationalité a suscité dès son annonce une émotion légitime de la part des militants et responsables de l’association qui se dressent contre ce projet. De même il est hors de question de remettre en cause le droit de manifester. [1]

Il a tout particulièrement développé auprès du représentant de la ministre les raisons pour lesquelles nous nous opposons à la poursuite de la criminalisation du Boycott/Désinvestissement/Sanctions contre Israël, via l’application des circulaires Alliot-Marie et Mercier toujours pas abrogées. Les condamnations de Colmar et Alençon ont été évoquées, de même que les menaces pour Auxerre. Un dossier comprenant le communiqué de presse du 20 janvier et le texte de la pétition que l’AFPS Nord-Pas de Calais fait signer depuis 2013 a été remis au Conseiller.

Le caractère exceptionnel de la France, par cette criminalisation de BDS, dans une Europe qui ne brille pourtant pas en matière de Droits et Libertés, a été souligné en conclusion.

Le Conseiller de la Ministre a indiqué qu’il faisait remonter.

[1Voir l’appel pour le 30 janvier à Lille sur le site www.nord-palestine.org à l’agenda