Rassemblement BDS

AFPS Lille 59/62, lundi 9 novembre 2015

Une quarantaine de militants se sont retrouvés samedi sur l’esplanade devant la galerie marchande d’Euralille où se trouve le magasin Carrefour.

Une table était installée pour signer la pétition pour l’abrogation de la lettre-circulaire Alliot-Marie (http://www.france-palestine.org/Boy...), proposer des maillots BDS et des keffiehs ainsi que des plaquettes « AFPS » et « parrainage prisonniers ». Des chants palestiniens mettaient de l’ambiance et les passants nous ont fait un très bon accueil.

Nous avions envoyé un courrier postal au directeur de Carrefour en lui demandant de le rencontrer. En effet, le groupe Carrefour se fait le complice de la colonisation et de l’occupation en continuant de diffuser des produits issus notamment des colonies israéliennes comme Sodastream et des lingettes. Son groupe « voyages » présente Jérusalem-Est comment appartenant à Israël. L’occupation de la Cisjordanie est niée. Une délégation composée de l’AFPS, la LDH, le MRAP et le MJCF a été reçue par M. Demettre, directeur du magasin dès le début du rassemblement, pendant une vingtaine de minutes. Les cartes déjà signées et le tract lui ont été remis. Chacun s’est exprimé, le directeur s’est couvert derrière les autorités françaises qui laissent entrer des produits illégaux, il va informer ses supérieurs.

Un compte-rendu de l’entretien a été livré au public resté sur l’esplanade, par la délégation. La campagne BDS a été évoquée pour certifier sa légitimité et sa légalité par rapport à l’illégalité de l’occupation, de la colonisation, du mur de l’apartheid, du siège de Gaza... La situation des réfugiés palestiniens a été mise en relation avec l’appel à une grande manifestation l’après-midi à Lille pour les migrants et les réfugiés.

Ce fut l’occasion de dizaines d’échanges et de nouveaux contacts enregistrés pour de futures actions.

600 tracts ont été distribués.

De nouvelles cartes et pétitions ont été renvoyées à la direction à la fin de l’action. Soit un total de 290 cartes signées.

Une belle démonstration de liberté d’expression et de démocratie active !