Rassemblement

AFPS 63, lundi 1er février 2016

Plus de 400 personnes ont participé au rassemblement devant la préfecture de Clermont ce samedi 30 janvier, associations, syndicats et partis, pour crier Non à la prolongation de l’état d’urgence ! Non à la déchéance de nationalité ! Non à la réforme constitutionnelle liberticide !

Une quinzaine de militants AFPS étaient là, dont certain-e-s ont distribué 1.200 tracts "Défendons les libertés et le droit au Boycott" avant et pendant le rassemblement.

Le rassemblement s’est dispersé après le discours de Maître Jean-Louis Borie, pour le collectif associatif et syndical.