Rapport de l’Association de l’Union des Femmes Palestiniennes à Gaza

Rapport d’activité de l’Association de l’Union des Femmes Palestiniennes à Gaza et de ses branches, pour l’année 2015

L’Association de l’Union des Femmes Palestiniennes à Gaza et à Khan Younés, mardi 3 mai 2016

L’Association de l’Union des Femmes Palestiniennes à Gaza et à Khan Younés a poursuivi la mise en œuvre des activités qu’elle avait planifiées et ce, dans la mesure de ses moyens et malgré les difficultés et les obstacles. Elle a déployé des efforts pour développer l’action de l’Association en ouvrant des perspectives de financement pour des projets.

L’Association a notamment réalisé les activités suivantes :

a - Dans le but de renforcer économiquement la femme, elle a organisé des sessions de formation et d’apprentissage à l’intention des jeunes filles pour leur apprendre la coupe et couture, le tricot, le crochet et la broderie ;

b – Elle a organisé une session d’étude pour une familiarisation avec l’ordinateur à l’intention de mères d’orphelins.

Premièrement : L’activité sociale

a - La dépression atmosphérique qui a touché Gaza a laissé des séquelles négatives sur les populations déjà touchées par de précédentes dépressions ainsi que par la guerre. Il s’agit surtout des populations logées dans des caravanes. Ceci a amené l’Association à venir en aide à ces personnes désavantagées.

b - Des membres de l’Association ont entrepris des visites de terrain dans les zones sinistrées, et surtout aux personnes logées dans les caravanes ( Al-Shujaïya, Beït Hanoun, Khan Younés et Rafah).

c - Constatation a été faite de la situation très déplorable de ces populations, notamment à cause de l’infiltration des eaux de pluie à l’intérieur des habitations. De plus, ils manquent de couvertures ou de vêtements qui leur permettent de se protéger du froid très rude en hiver, et des fortes chaleurs de l’été, car les toits des caravanes sont constitués de tôles en zinc, fort conducteur de la chaleur.

d - L’Association a procédé à la distribution de couvertures et de vêtements d’hiver à 120 familles sinistrées logées dans les caravanes.

e - De même, une distribution d’aides en numéraire a été effectuée, venant de dons personnels et d’Institutions. Y ajouter ceux du programme français de parrainage de l’AFPS ainsi que celui de l’Association pour le développement de la famille, et celui du Centre du patrimoine palestinien – Amman.

f - A des occasions circonstancielles – mois de Ramadan et autres fêtes – l’Association offre aussi des aides financières en espèces aux malades dialysés et aux familles nécessiteuses.

Deuxièmement : Les actions d’ordre administratif

a - L’Association a procédé à la vente de deux « bus » usagés ;

b – Elle a réceptionné un « bus » pour le transport des enfants du jardin d’enfants ( Rawda), offert par la Banque de Palestine, que nous remercions vivement ;

c – Elle a acheté un nouveau « bus » pour le même usage, soit le transport des enfants de Rawda.

Troisièmement : Les activités culturelles

Cette année, le jardin d’enfants a mobilisé une bonne partie de ces activités pour ce qui concerne l’apprentissage, le développement humain et les programmes récréatifs.

a - Visites du terrain par les enfants pour s’informer sur des activités agricoles et industrielles locales telles la pression des olives, la cueillette des oranges, etc.

b - Participation à certaines activités récréatives organisées par des entreprises telles que le « Siège d’Al-Cattan » ou l’entreprise « Tamer », et d’autres aussi.

c - Organisation de conférences de sensibilisation à l’intention des mères pour leur apprendre à mieux gérer la santé de leurs enfants, dont les thèmes ont porté sur l’hygiène, l’importance de boire du lait, les principes d’une alimentation saine, etc.

d - Organisation de sorties récréatives et culturelles pour permettre aux enfants d’avoir quelques divertissements, vu les conditions oppressantes dans lesquelles ils vivent. De même organisation de cérémonies pour célébrer les fêtes nationales ou religieuses.

e - En vue de faire progresser les potentialités des enfants, organisation de différentes sessions éducatives portant notamment sur :

Le programme d’évaluation/test de l’intelligence mentale ; La méthode d’enseignement échelonné de la langue arabe ; L’uniformisation des programmes et l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

L’Association veille à inculquer et conforter chez les enfants des qualités de meneurs et d’animateurs par le biais du programme « le petit maître ».

Quatrièmement : l’activité sanitaire

1 - L’Association a fait passer aux enfants différents examens médicaux touchant à l’audition, la vue et la dentition, et a envoyé ceux qui en ont besoin dans des cliniques spécialisées.

2 – Elle a procédé, de même, à l’évaluation des problèmes liés au langage et à la bonne articulation de la parole.

Ceci dit, l’Association espère pouvoir, et déploie tous les efforts pour faire évoluer et développer ses activités pour servir au mieux la communauté gazaouie, qui a un grand besoin d’aide dans le contexte actuel du blocus imposé et étouffant et vu les circonstances difficiles que vit la population.

C’est Dieu qui est la source de notre réussite.

Signé : Leïla Kléibo, Présidente de l’Union des femmes palestiniennes à Gaza