Qu’est-ce qui pousse les Palestiniens à commettre des attaques ?

Nicolas Ropert, RFI, vendredi 26 février 2016

Shafiq Halabi devant sa maison détruite par l'armée israélienne à Surda (en Cisjordanie). Début octobre 2015, son fils Muhannad a tué deux Israéliens dans une attaque au couteau avant d'être abattu. RFI/Nicolas Ropert

Depuis le début du mois d’octobre 2015, une vague de violences secoue le Proche-Orient. Sur cette période, 27 Israéliens ont été tués, plus d’une centaine blessés dans des attaques menées par des Palestiniens. Dans le même temps, l’armée et la police israéliennes ont abattu 176 Palestiniens responsables présumés d’attaques, ou dans des manifestations en Cisjordanie ou à Gaza. Qu’est-ce qui pousse les Palestiniens, souvent jeunes, à passer à l’acte ?

Selon un rapport du Shin Bet, les services de renseignements israéliens, dans la majorité, il s’agit de raisons personnelles et non politiques. Alors, comment arrive-t-on à prendre un couteau, un tournevis, ou même une paire de ciseaux pour attaquer des Israéliens civils ou non ?

C’est ce qu’a essayé de comprendre notre correspondant dans les Territoires Palestiniens, Nicolas Ropert.

>>Ecouter le reportage