Projection, rencontre : Ce jour-là

Mucem - Fort Saint Jean, vendredi 17 mars 2017

J4 | Auditorium Germaine Tillion - Vendredi 17 mars 2017 à 19h

ARTISTE(S) ET COLLABORATEUR(S) : Avec Mohanad Yaqubi (producteur et réalisateur) et Salim Tamari (historien et sociologue)

L’entrée à Jérusalem du général de l’armée britannique Allenby fut un moment clé dans l’histoire de cette ville, marquant la fin de la domination ottomane et la mise en place du mandat colonial. À travers les Mémoires de Wasif Jawhariyyeh, le sociologue Salim Tamari évoque les transformations urbaines, sociales et religieuses des années 1880-1920. Une période dans laquelle nous plongera le court-métrage de Mohanad Yaqubi, réalisé à partir d’archives photographiques et de modélisations 3D.

Salim Tamari est professeur de sociologie à l’Université de Beir Zeit et professeur adjoint au Center for Contemporary Arab Studies de l’Université de Georgetown à Washington. Il a signé de nombreux travaux sur les cultures urbaines, la sociologie politique et l’histoire sociale. Son ouvrage La Montagne contre la mer (2011) a été édité en France par Actes Sud. Parmi ses récentes publications : Year of the Locust : Palestine and Syria during WWI (2010) ; Ihsan’s War : The Intimate Life of an Ottoman Soldier (2008) ; Biography and Social History of Bilad al Sham (2007) ; Pilgrims, Lepers, and Stuffed Cabbage : Essays on Jerusalem’s Cultural History (2005) et Essays on the Cultural History of Ottoman and Mandate Jerusalem (2005). Salim Tamari a notamment enseigné à l’Université de Berkeley, à l’Université de Cambridge, et à l’Université de Venise. Il est Senior Fellow à l’Institut des études palestiniennes.

Producteur et réalisateur, Mohanad Yaqubi a cofondé la société de production Idioms Film à Ramallah. Membre du collectif Subversive Film, il enseigne le cinéma à l’Académie internationale des arts de Palestine. Il a notamment produit Pink Bullet (de Ramzi Hazboun, 2014), et coproduit Habibi (de Susan Youssef, 2010), Though I Know the River is Dry (de Omar R. Hamilton, 2012), ou encore Infiltrators (de Khaled Jarrar, 2013). En 2013, Yaqubi a initié et produit Suspended Time, qui interroge le regard de neuf réalisateurs vingt ans après les accords d’Oslo. Son film No Exit (écrit avec Omar Kheiry) a été présenté en avant-première au Festival international du film de Dubaï en 2015. Le long-métrage Off Frame a été présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto à l’automne 2016.

Voir le programme complet de Temps fort Palestine : territoire, mémoire, projections