Procès BDS de Toulouse

AFPS 31, vendredi 23 septembre 2016

Environ 160 personnes, dont un bon nombre déléguées par les départements voisins et proches ou la région parisienne, étaient venues soutenir Yamann, Bernard, Jean-Pierre et Loïc qui comparaissaient à nouveau aujourd’hui sous l’inculpation « d’entrave à l’exercice normal d’activité commerciale.. » à laquelle a été ajoutée (à la demance des parties civiles) celle « d’incitation à la discrimination envers une natyion ». Le rassemblement a été interdit par une manœuvre de dernière minute ce matin vers 10h. Il n’a pas pu se tenir au lieu prévu en face du tribunal mais sur la place Lafourcade voisine en pleil soleil puis de l’autre côté de la grand-rue Saint Michel à l’ombre. Bien entendu ceux qui avaient prévu de venir étaient là, représentant de nombreuses association locales et des départements voisins. Il n’y a pas eu de demande de dispersion ni de tentative pour la provoquer de la part de la police.

Rappellons qu’aucun des commerces cités dans l’inculpation initiale n’a porté plainte ni ne s’est porté partie civile. Noter que dans l’arrêté d’interdiction le préfet qualifie lui-même l’appel au boycott de « provocation à la discrimination » et donc répréhensible, ce qui en fait n’a pas encore été jugé par le tribunal.

AFPS-31 a manifesté son soutien total à Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yammann.