Perpignan contre l’Etat d’urgence !

AFPS 66 - Perpignan, samedi 30 janvier 2016

SORTIR DE L’ETAT D’URGENCE MAINTENANT !

Samedi 30 janvier - 10h30 - Place de la Victoire Perpignan

L’état d’urgence s’inscrit dans l’autoritarisme de ce gouvernement. Il laisse la police sans contrôle de la justice. Il restreint les libertés publiques (liberté de manifester, droit syndical, liberté d’expression…) et les libertés individuelles (assignation à résidence…) Ni l’état d’urgence ni la déchéance de nationalité ne sont les réponses aux actes terroristes. Ils contribuent au contraire au renforcement des préjugés racistes, aux amalgames et aux pratiques discriminatoires Non à l’inscription de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité dans la Constitution. Non à l’inscription dans la loi pénale de mesures d’exception.

UNIS POUR NOS LIBERTES !
NON À L’ÉTAT D’URGENCE DANGEREUX POUR LA DÉMOCRATIE !
NON À LA DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ DANGEREUSE POUR L’ÉGALITÉ !

OBSERVATOIRE POUR LE RESPECT DES DROITS ET DES LIBERTÉS : AFPS 66 -Agaureps-Prométhée - ASTI 66 - ATTAC 66 - CEMEA 66 - CGT 66 - CNT 66 Collectif anti ogm 66 - Collectif pour le droit des Femmes 66 - FSU 66 - Libre Pensée - Ligue des droits de l’Homme 66 Mouvement de la Paix 66 - MRAP 66 – SNPES/PJJ 66 – SOLIDAIRE 66 - SURVIE Syndicat de la Médecine Générale – Syndicat de la Magistrature.

Soutenu par : EELV Pays catalan - NPA 66 - PCF 66 - PG 66