Où est Marwan Barghouthi ?

Marwan Barghouthi, figure de paix et de résistance en Palestine et emprisonné il y a plus de 14 ans, a été transféré de sa prison de Ramon en Israël, dans un endroit tenu secret. Ni le détenu ni sa famille n’ont été prévenus. La Campagne internationale pour la Libération de M. Barghouthi et tous les prisonniers palestiniens (France) réagit.

La Campagne internationale pour la Libération de M. Barghouthi et tous les prisonniers palestiniens, vendredi 27 mai 2016

Nous avons appris avec inquiétude que Marwan Barghouthi, détenu – illégalement [1] – par les autorités d’occupation israéliennes depuis de nombreuses années, ne se trouve plus dans la prison de Ramon où il a été transféré il y a une semaine après avoir passé près de 10 ans en isolement collectif dans la cellule 28 de la prison de Hadarim.

Il est impossible de savoir où Marwan a été transféré et sa famille est sans nouvelles à ce jour. Ce transfert arbitraire et sans prévenir la famille ou le détenu en amont, et sans information claire sur le nouveau lieu de détention, constitue une mesure punitive illégale.

Marwan a passé 20 ans en prison dont les 14 dernières années et 3 ans en isolement individuel. Reconnu comme le dirigeant le plus populaire chez les Palestiniens, partisan résolu d’une solution politique à la question de Palestine, il est député et Président du Groupe d’amitié Palestine–France au parlement palestinien.

En reconnaissance de son engagement pour une paix basée sur la justice et le droit international, dans l’unité des Palestiniens, il vient d’être nominé pour le prix Nobel de la Paix par des Nobels et des parlements [2].

Nous demandons instamment aux autorités françaises et à tous les parlementaires de faire pression sur Israël, la puissance occupante, afin d’avoir des nouvelles de Marwan Barghouthi et du lieu de son incarcération. Nous leur demandons de redire avec force la nécessité d’une libération immédiate de Marwan Barghouthi en tant que symbole de la cause juste du peuple palestinien et de son droit à la liberté et à l’auto-détermination, la seule voie vers la paix.

La Campagne internationale pour la Libération de M. Barghouthi et tous les prisonniers palestiniens – France

[1Au regard du droit international, une puissance occupante n’a pas le droit de transférer sur son territoire la population occupée (Quatrième Convention de Genève, article 49)

[2Le Prix Nobel de la Paix Adolfo Perez Esquivel, le parlement arabe et d’éminents parlementaires belges, ont proposé la nomination de M. Barghouthi au Nobel de la Paix, tandis que les lauréats tunisiens du Nobel 2015 lui ont remis symboliquement leur prix.