Objecteurs de conscience en Israël : Taïr et Omar témoignent à Nantes

AFPS Nantes, mercredi 19 octobre 2016

Deuxième soirée en Loire atlantique, lundi 17 octobre, soirée-débat à la Manufacture des tabacs à Nantes. Devant 100 personnes environ, Taïr Kaminer, jeune objectrice israélienne juive et Omar Saad, musicien et objecteur de conscience israélien druze ont parlé longuement de leur choix de refus de participer à l’armée israélienne d’occupation ; chacun d’eux a resitué cette décision dans son histoire personnelle particulière, Taïr, dans sa lignée d’opposants à l’histoire guerrière d’Israël, et Omar, dans sa revendication de longue appartenance au peuple palestinien. Leur détermination malgré les lourdes conséquences encourues a impressionné l’assistance. Omar a souligné fièrement la disparition, par manque de volontaires, de la section spéciale Druze de l’armée israélienne. Des questions nombreuses de la salle ont suivi. Leur tournée commune a permis de construire entre le Quartet Galilée et Taïr de visibles liens amicaux.

Cette soirée avait été précédée de 2 interviews radio - où ils ont évoqué le poids de la militarisation dans la société israélienne, la dureté de le répression de l’armée face aux refuzniks, le silence mis sur ce mouvement - et d’une réception en mairie de Rezé.