Nouvelles révélations sur l’assassinat de Yacoub Abou al–Qiyan

Ma’an News, lundi 13 février 2017

Une nouvelle vidéo a confirmé que la police israélienne a ouvert le feu en direction de la voiture de Yacoub Abou al–Qiyan dans le village de Umm al-Hiran alors qu’elle était à l’arrêt. Ceci contredit les allégations avancées par le chef de la police Roni Alsheikh et le ministre israélien de la Sécurité intérieure Gilad Erdan.

La vidéo, diffusée par la chaîne de télévision israélienne Channel 10, montre que la voiture a commencé à se déplacer seulement après les coups de feu qui ont conduit à sa mort.

D’après Channel 10, la voiture sans contrôle après les tirs mortels, s’est ruée vers un policier qui a été écrasé et tué sur place. Mais les habitants de Umm al-Hiran, qui réclament une commission d’enquête, affirment que le policier israélien a été tué par les balles de ses collègues.

D’après certains médias israéliens, cette séquence confirme les témoignages des membres de la famille de Yacoub selon lesquelles le défunt est entré dans sa voiture et avait prévu de quitter le village afin de ne pas regarder la démolition de sa maison.

Rappelons que suite à l’exécution de Yacoub, les commandants de la police israélienne et le ministre Gilad Erdan avaient affirmé que « le policier avait été volontairement écrasé » et avaient même déclaré qu’ « il y a des soupçons que Yacoub appartient à l’organisation Daesh."

Après la publication de cette vidéo, Mahash (la Section des enquêtes auprès de la police israélienne ), a déclaré que les « enquêteurs travaillent pour clarifier la raison pour laquelle la police a empêché de fournir une aide à Yacoub et le laisser saigner jusqu’à sa mort. »

Voici la vidéo.

Traduction : AFPS