Manœuvres franco-israéliennes dans l’espace aérien français : un très mauvais coup pour la paix

Communiqué de l’AFPS, lundi 21 novembre 2016

Selon des sources israéliennes des avions de chasse israéliens ont mené plusieurs exercices avec l’aviation française en Corse ces deux dernières semaines. C’est la première fois que des pilotes israéliens et français s’entraînent ensemble pour des simulations de combats aériens dans l’espace aérien français.

Une telle coopération militaire avec l’armée qui a conduit les massacres de Gaza en 2008-2009, 2012 et 2014 est proprement scandaleuse. Elle a été annoncée le 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant, ces enfants qui ont payé si cher les attaques de l’aviation israélienne contre Gaza.

En récompensant ainsi les violations continuelles du droit international par Israël, la France fait preuve, une fois de plus, d’une faiblesse qui devient complicité. Il est incohérent de prétendre porter une initiative de paix (rejetée avec mépris par les dirigeants israéliens) et de s’engager dans des manœuvres militaires communes, 60 ans après la calamiteuse expédition de Suez, symbole même de l’aveuglement colonial franco-israélien.

Les Français, qui majoritairement aspirent à la paix, ne s’y trompent pas : ils savent qu’Israël, par sa politique de conquête et de nettoyage ethnique, reste aujourd’hui un des principaux fauteurs de guerre. L’AFPS condamne fermement ces manœuvres militaires franco-israéliennes qui sonnent comme une provocation insupportable pour toutes celles et ceux qui pensent que la paix ne peut venir que de l’application du droit.

Elle demande au président de la République et au gouvernement français de cesser immédiatement toute coopération militaire et sécuritaire avec l’État d’Israël tant que ce pays viole le droit international.

Le Bureau national