Liberté d’expression et répression

Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens, samedi 2 août 2014

L’intervention militaire israélienne entre dans sa quatrième semaine avec plus de 1250 morts, des milliers de blessés, des destructions qui rendent la vie à Gaza impossible alors qu’elle était déjà terriblement difficile en raison du blocus et des dernières interventions militaires.

En France comme dans de très nombreux pays un vaste mouvement d’indignation et de solidarité a vu le jour.

Le gouvernement français a pris une position déséquilibrée et en rupture avec la tradition antérieure dans ce conflit en soutenant de fait l’intervention israélienne contre la population de Gaza en dépit des votes de la France sur les résolutions internationales.

Il a pris la décision d’interdire trois manifestations à Paris et à Sarcelles, usant d’arguments qui visent l’amalgame entre l’antisémitisme et l’expression de la solidarité au peuple palestinien et à la résistance, alors que nous n’avons aucune complaisance avec les propos et les actes antisémites. Il a tenté de cette manière et sans succès de diviser le mouvement de solidarité. Nous ne pouvons que constater que les interdictions ont provoqué de nombreuses tensions et incidents qui ne se sont pas produits dans les très nombreuses initiatives autorisées.

Des arrestations ont eu lieu dans les manifestations dont la plus grande part, à notre connaissance, visent des personnes pour leur seule participation, arrestations au faciès dont certaines ont été rapportées par la presse.

Le gouvernement s’en prend désormais à ceux et celles qu’il vise comme organisateurs des manifestations. Des poursuites judiciaires inacceptables sont engagées à l’encontre d’Alain Pojolat du NPA qui a déposé, pour le compte des organisations appelantes, la demande d’autorisation de deux manifestations finalement interdites, celle du 26 juillet ayant fait l’objet d’une demande de transformation en rassemblement statique qui a été toléré par les autorités. Plusieurs autres personnes sont aussi concernées pour des distributions ou du transport de tracts, matériel de sonorisation.

Nous dénonçons la répression qui touche les actes de manifestation. Nous refusons les poursuites contre des individus pour des décisions collectives. Nous exigeons l’arrêt immédiat de la répression et le respect du droit d’expression et de manifestation.

Une manifestation est prévue pour ce samedi 2 aout.

Organisations du Collectif pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Isaraéliens signataires :

Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) - Alliance for Freedom and Dignity (AFD) - Alternative Libertaire (AL) - Américains contre la guerre (AAW) - Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) - Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) - Cedetim / IPAM - Collectif des Musulmans de France (CMF) - Collectif Faty Koumba - Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) - Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) - Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) - Droit-Solidarité – Ensemble - Europe Ecologie les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - Gauche Unitaire (GU) - Génération Palestine - La Courneuve-Palestine - le Mouvement de la Paix – les Alternatifs - les Femmes en noir - Ligue des Droits de l’Homme (LDH) - Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) - Mouvement Politique d’Emancipation populaire (M’PEP) - Organisation de Femmes Egalité – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti Communiste Français (PCF) - Parti de Gauche (PG) - Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) - Une Autre Voix Juive (UAVJ) - Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) - Union Générale des Etudiants de Palestine (GUPS-France) - Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) - Union syndicale Solidaires