Les Palestiniens de Cisjordanie seront couverts par la 3G, accord trouvé avec Israël

Malgré le contexte très tendu et la reprise des violences au Proche-Orient cet automne, les deux camps se sont enfin mis d’accord. La couverture 3G est un enjeu économique important pour les Palestiniens.

France info, jeudi 26 novembre 2015

Alexis Morel, Nicolas Ropert

Cela faisait quasiment dix ans que les Palestiniens se battaient pour avoir le droit de consulter Internet ou leurs mails partout en Cisjordanie. Mais jusqu’à la semaine dernière, Israël qui occupe militairement la Cisjordanie depuis 1967 leur interdisait de construire les antennes adéquates. Raisons de sécurité, c’est l’argument qui était utilisé. Jeudi dernier, les autorités israéliennes et palestiniennes ont finalement signé un accord sur le sujet. Sous la pression de l’ITU, l’agence des Nations-Unis pour les télécommunications, Israël autorise désormais les palestiniens à développer la troisième génération de réseau, en vigueur en France depuis 2004.

Début novembre, un groupe de recherche avait calculé que l’absence de 3G dans les Territoires Palestiniens faisait perdre environ 100 millions de dollars, soit 94 millions d’euros chaque année à l’économie palestinienne. Le ministre palestinien des télécommunications Allam Mousa espère donc que l’arrivée de cette technologie permettra de créer des emplois en Cisjordanie. De nombreux secteurs pourraient en profiter.

>>Ecouter l’émission