Le patrimoine palestinien se visite sur smartphone grâce à « Kanaan »

Découvrir les vestiges historiques palestiniens, c’est désormais possible sur un smartphone. Une nouvelle application, « Kanaan », permet de se rendre à Jérusalem, en Cisjordanie, et à Gaza. Sa conception a été possible grâce à des financements débloquées par l’Union européenne et grâce à une association palestinienne de conservation du patrimoine. L’application est disponible en arabe ainsi qu’en anglais.

RFI/Par Nicolas Ropert, samedi 2 mai 2015

Kanaan est disponible depuis le 23 avril dernier. L’application permet de découvrir les sites historiques qui se trouvent à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza. L’outil les localise et offre un tour à 360 degrés du site tel qu’il est. Il y a aussi tout un tas d’indications et d’informations sur les lieux, des vidéos. L’équipe derrière cette innovation indique qu’elle veut mettre en valeur les richesses qui se trouvent en Palestine, montrer que l’histoire est incroyable dans la région, et pourquoi pas inciter les touristes à venir visiter la région.

L’idée est aussi d’attirer l’attention sur la préservation de ce patrimoine, un patrimoine parfois délaissé ou à l’abandon. Nesma Al Sallaq, à l’origine du projet nous emmène à Gaza grâce à une vidéo présente sur l’application : « Le monastère de Saint-Hilarion est l’un des sites les plus importants de Gaza. Il date de l’époque byzantine. C’est un site quasiment à l’abandon et très mal entretenu. Et donc notre objectif, c’est de le faire découvrir au monde entier mais aussi localement aux habitants de Gaza. »

Une application financée en partie par l’Union européenne

C’est la première fois qu’une application comme cela est crée dans les Territoires palestiniens. Cela existe déjà en Europe mais cela demande d’énorme moyens techniques. La particularité de cette application réside bien sûr dans les lieux qu’elle propose d’investir. S’il est relativement aisé de se rendre à Jérusalem ou en Cisjordanie pour visiter les vestiges historiques, il est quasiment impossible à un touriste lambda de se rendre à Gaza. Israël qui contrôle une partie des frontières de l’enclave palestinienne en restreint l’accès. Cette application permet donc de découvrir certains sites inaccessibles. Sa conception a été possible grâce à des financements débloquées par l’Union européenne et grâce à une association palestinienne de conservation du patrimoine.

Le plus gros défaut de cette application pourtant gratuite mais est que pour le moment, elle n’est disponible que sur Android. Si vous avez un téléphone Apple, vous devrez vous rabattre sur le site internet Kanaan, très bien conçu par ailleurs. Il est disponible en arabe ainsi qu’en anglais et permet une promenade dans les vestiges de l’époque hellénistique, romaine, byzantine ou islamique.