Le gouvernement israélien vote un plan d’aide économique aux Arabes

Murielle Paradon, RFI, jeudi 31 décembre 2015

En Israël, le gouvernement a approuvé un plan d’aide aux Arabes israéliens. Ces descendants de Palestiniens restés sur leur terre à la création d’Israël en 1948, constituent un cinquième de la population et s’estiment discriminés.

Le plan d’aide aux Arabes israéliens s’étalera sur 5 ans et coûtera entre 2 et 3 milliards et demi d’euros. Il concernera l’éducation, l’emploi, les infrastructures, ou encore le logement. Reste à déterminer comment les fonds seront précisément alloués.

Ce plan devrait permettre d’améliorer les conditions de vie des Arabes israéliens. Souvent pauvres, ces descendants de Palestiniens qui constituent un cinquième de la population israélienne, dénoncent une politique de discrimination à leur égard.

L’attitude des dirigeants israéliens n’y est pas pour rien. Lors des dernières élections par exemple, le Premier ministre Benyamin Netanyahu avait mis en garde contre un « vote massif des Arabes » : des propos choquants qui avaient provoqué un tollé. « Nous n’avons pas d’illusion sur les politiques racistes du gouvernement actuel », a déclaré Ayman Odeh, le leader des députés arabes israéliens au Parlement. Il a accueilli le plan d’aide avec prudence. « C’est le résultat d’une longue bataille, elle n’est pas terminée ».