« Le droit, rien que le droit mais tout le droit »

AFPS, mardi 26 juillet 2016

Le Conseil municipal de Bondy a adopté le 23 juin, sur proposition du maire, Madame Thomassin, un vœu affichant sa volonté de ne pas acheter de produits ou services provenant des colonies israéliennes en Palestine et étiquetés « Israël » en toute illégalité. Ce vœu demande également que soit mise en œuvre la notice interprétative européenne enjoignant les états membres à appliquer l’étiquetage réel de la provenance de ces marchandises.

Ce vœu largement adopté par les élus PS, PC, Verts, l’opposition de gauche ainsi que l’UDI, fait l’objet d’une attaque en justice engagée par le BNVCA, relais habituel du pouvoir extrémiste israélien en France, et d’un recours en annulation auprès du Préfet de Seine St-Denis.

Alors qu’il a donné lieu à une multitude de messages injurieux, une cinquantaine de groupes locaux ont envoyé au maire des messages de solidarité, plusieurs d’entre eux saisissant des élus.

De son côté, le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI) vient de publier un communiqué de soutien à la municipalité de Bondy. [1]

Il est toujours temps d’envoyer, y compris à titre individuel, des messages de soutien à cette municipalité courageuse qui a pris là une belle initiative pour la défense du droit.

[1Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens

Madame Thomassin, Maire de Bondy en Seine St-Denis et son conseil municipal ont adopté le 23 juin dernier un voeu intitulé : « Le droit, rien que le droit mais tout le droit ». Ce voeu, partant de la liberté de choix des consommateurs de la commune et de responsabilité de la Mairie à ne pas proposer de marchandises ou des services reconnus comme illégaux par le droit international, affirme ne pas vouloir acheter des produits et des services provenant des colonies israéliennes en Palestine et étiquetés « Israël » en toute illégalité. Il demande également que soit mise en œuvre la notice interprétative européenne demandant aux états membres d’appliquer l’étiquetage réel de la provenance de ces marchandises dans les magasins.

Ce vœu largement adopté par les élus PS, PC, Verts, et l’opposition de gauche ainsi que l’UDI fait l’objet d’une attaque en justice engagé par le BNVCA, relais habituel du pouvoir extrémiste israélien en France, et d’un recours en annulation auprès du Préfet de seine St-Denis.

Ne pas être complice de la violation du droit international et demander la simple application des règles internationales, que tout Etat de droit devrait au minimum porter haut et fort, ne plaît visiblement pas à ceux pour qui l’occupation et la colonisation de la Palestine ne peut souffrir ni critique, ni contestation.

Le Collectif National, pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI) se déclare pleinement solidaire du conseil municipal de Bondy et du voeu qui ne fait que traduire dans la vie communale l’application des principes de droit international.

Le CNPJDPI constate que les poursuites devant les tribunaux de plusieurs villes dans la dernière période comme Stains, Aubervilliers, Bezons… pour des raisons similaires mettant en cause le droit d’expression, la liberté des Maires à exprimer leur solidarité active avec le peuple palestinien, se multiplient en s’appuyant sur le prétexte fallacieux d’antisémitisme. C’est honteux et complètement déplacé.

Le droit est le droit, il ne saurait y avoir en la matière, deux poids deux mesures. L’un pour Israël autorisé à enfreindre les lois internationales sans sanctions et de l’autre le reste du monde soumis au strict respect de ces mêmes lois.

C’est aussi cette raison qui pousse notre collectif national à lancer une grande campagne internationale pour demander la suspension de : l’Accord d’Association qui lie l’UE à l’État d’Israël, accord qui offre des avantages fiscaux considérables aux exportations israéliennes. Son article 83 précise en effet, que « le présent accord s’applique … au territoire de l’État d’Israël. » excluant donc les colonies de peuplement israéliennes.

Nous serons donc présents et solidaires avec Madame Thomassin comme nous l’avons été il y a quelques semaines avec Azzedine Taïbi Maire de Stains et avec tous ceux que les officines extrémistes qui relaient les dictats du pouvoir Israélien en France voudront faire taire.

Signataires membres du Collectif pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens

Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) – AFD International – AILES Femmes du Maroc - Alternative Libertaire (AL) - Américains contre la guerre (AAW) - Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) - Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) - Cedetim / IPAM - Collectif des Musulmans de France (CMF) - Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme et non-violence - Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) - Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) - Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) - Droit-Solidarité – Ensemble ! - Europe Ecologie les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) – Forum Palestine Citoyenneté - Génération Palestine - La Courneuve-Palestine - le Mouvement de la Paix - les Femmes en noir - Ligue des Droits de l’Homme (LDH) - Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) -Organisation de Femmes Egalité - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti Communiste Français (PCF) - Parti de Gauche (PG) - Parti de l’émancipation du peuple - Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) – Socialistes pour la Paix – Sortir du colonialisme - Une Autre Voix Juive (UAVJ) – Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE) - Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) – Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) - Union syndicale Solidaires