Lancement de la campagne « les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne »

AFPS Lille 59/62, samedi 1er avril 2017

Compte-rendu de la réunion AFPS 59/62 du samedi 18 février 2017 « Les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne »

L’AFPS lance la campagne « les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne ». Il s’agit du volet « désinvestissement » de la campagne BDS sur lequel l’AFPS Nord-Pas de Calais est tout particulièrement engagée depuis 2009, y compris avec son engagement dans la campagne du Tribunal Russell sur la Palestine. Ces batailles sur le désinvestissement ont permis des victoires comme dans le cas du désinvestissement de Veolia et d’Orange par exemple. L’AFPS Nord-Pas de Calais indique, dès 2007, le poids des banques d’affaires des USA (groupe Morgan) dans les orientations internationales pour la Palestine et les choix politiques de son peuple.

L’action nationale BDS banques vise plusieurs établissements de crédit pour leurs investissements dans les colonies israéliennes. Elle regroupe 2 organisations syndicales et plusieurs associations dont l’association Al Haq dirigée par Shawan Jabareen accueilli à Lille en 2003. Il ne s’agit pas d’une campagne ponctuelle. Elle est appelée à s’établir dans la durée et à être victorieuse.

Rappel de la victoire de BDS sur la banque franco-belge Dexia qui investissait dans les colonies israéliennes et qui avait des investissements jusque dans des éléments militaires israéliens. Elle était dénoncée jusqu’à la commission des Droits de l’Homme de l’ONU. L’AFPS Nord-Pas de Calais participe activement au combat à partir de 2010. Certains clients belges, ainsi que la FGTB, avaient acheté des actions chez Dexia et avaient ainsi pu intervenir lors des assemblées générales des actionnaires à Bruxelles. Dexia a été contraint de se retirer des colonies.

Dans le cadre de cette campagne, une première journée nationale d’action est prévue le samedi 25 mars. L’action Journée de la Terre du 1er avril sera donc ciblée sur les banques et ne se tiendra pas Place des Buisses comme d’habitude.

L’action du 1er avril se déroulera sur la Grand Place à Lille, devant une ou plusieurs agences, selon les agences présentes sur cette place et les horaires d’ouverture (Anya se charge de repérer).

Le courrier envoyé aux directeurs de magasins pourra être déposé ce jour en mains propres.