La Cour Suprême d’Israël suspend la détention administrative du prisonnier Al-Qiq

Le Club des prisonniers, vendredi 5 février 2016

La Cour Suprême d’Israël suspend la détention administrative du prisonnier Al-Qiq et le Club des prisonniers rejette cette décision et la considère comme extrêmement dangereuse

Le directeur de l’unité juridique du Club des prisonniers palestiniens, l’avocat Jawad Boulos vient de déclarer que la Cour suprême de l’occupation a rejeté son appel et sa demande de l’abrogation de l’ordre de détention administrative émis à l’encontre de Mohammad Al-Qiq et a décidé simplement de suspendre la détention, en raison de la gravité de la santé du prévenu.

Dans ce contexte, le Club des prisonniers a annoncé son rejet de cette résolution, qui est considérée comme extrêmement dangereuse, considérant cette décision comme une dérobade pour ne pas affronter la réalité.

Il est à noter que le prisonnier est toujours détenu dans un hôpital à Afula, il est à son 72éme jour de sa grève de la faim contre la détention administrative.