La Commission Européenne prend clairement position pour le droit au boycott

L’AFPS, mardi 1er novembre 2016

Madame Federica Mogherini a répondu en tant que vice-présidente de la Commission Européenne à une question écrite posée par la députée européenne Martina Anderson, qui demandait si la Commission Européenne s’engagerait à soutenir le droit des militants BDS à exercer leur liberté d’expression démocratique.

Sa réponse est sans ambiguïté sur le soutien de la Commission européenne au droit d’expression, y compris en ce qui concerne les actions BDS, et confirme les termes de la réponse qu’elle avait déjà envoyée, sur ce point, à la CECP (Coordination européenne des comités et organisations pour la Palestine).

Voici la traduction intégrale de la réponse officielle de Mme Mogherini, publiée sur le site du Parlement européen. Les sauts de paragraphe et soulignements en gras ont été ajoutés à la traduction pour plus de lisibilité.

Questions parlementaires - 15 septembre 2016

Réponse donnée par la Vice-présidente Mogherini au nom de la Commission

L’UE condamne fermement les menaces et la violence contre les défenseurs des droits de l’Homme, en toute circonstance. Dans son dialogue avec les autorités israéliennes, l’UE soulève régulièrement des questions relatives à la protection des droits de l’Homme et des défenseurs des droits de l’Homme, et appelle aussi bien Israël que les Palestiniens à éviter la provocation et à combattre résolument tout discours d’incitation et de haine.

L’UE se positionne fermement pour la protection de la liberté d’expression et de la liberté d’association, en cohérence avec la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne, qui est applicable au territoire des États membres de l’UE, y compris en ce qui concerne les actions BDS menées sur ce territoire. La liberté d’expression, telle qu’elle est soulignée par la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, s’applique aussi aux informations et aux idées qui "offensent, choquent ou dérangent L’État ou n’importe quel secteur de la population"(1).

L’UE rejette les tentatives de la campagne BDS d’isoler Israël et est opposée à tout boycott d’Israël.

(1) Affaire Handyside contre Royaume-Uni

Voir également :
- Le communiqué de la CECP
- Notre article sur la réponse déjà apportée par Mme Mogherini à la CECP

Voir en ligne : Texte original en anglais (site du Parlement européen)