L’injustice a assez duré

Communiqué d’une délégation de jeunes à Ramallah, samedi 17 novembre 2012

De Ramallah 16 novembre,

Citoyens français, responsables et membres d’organisations politiques et associatives, nous appelons depuis la Palestine occupée, à l’arrêt immédiat des bombardements sur la bande de Gaza. Le gouvernement israélien, pour des motivations électorales, multiplie les actes belliqueux. Le gouvernement français ne doit pas rester silencieux. Nous demandons instamment à notre pays de condamner avec fermeté ces opérations et de s’engager dans la voie des sanctions. Dans un même objectif de justice et de paix, la France doit reconnaître la Palestine dans les frontières de 1967 avec Jérusalem Est pour capitale et voter pour l’adhésion de la Palestine à l’ONU.

La délégation française : Thomas, responsable jeunesse Bureau National de l’AFPS ; Emmanuelle Becker, conseillère de Paris ; Mathilde Caroly, membre du Bureau National de l’AFPS ; Benjamin Joyeux, responsable de commission transnationale d’EELV ; Remi Simon, membre de la commission des relations internationales du PCF ; Narimène Bey, membre de l’AFPS.