L’UE approuve l’étiquetage des produits des colonies israéliennes

La Commission européenne a demandé mercredi aux 28 Etats membres de mettre en oeuvre l’étiquetage des produits originaires des colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens, une mesure à laquelle s’oppose vivement Israël, selon un communiqué.

Le Parisien avec AFP, mercredi 11 novembre 2015

La décision controversée, reportée à plusieurs reprises, a été approuvée lors d’une réunion du collège des commissaires européens à Bruxelles.

La Commission a "adopté ce (mercredi) matin la notice interprétative sur l’indication d’origine des marchandises en provenance des Territoires occupés par Israël depuis juin 1967", précise le communiqué. L’UE considère qu’il s’agit avant tout d’une mesure "technique" visant à informer les consommateurs européens et non d’une décision "politique" comme l’affirme le gouvernement israélien. Elle porte l’obligation à l’industrie alimentaire et à la distribution de mentionner l’origine des produits sur les étiquettes. Aujourd’hui les produits des colonies israéliennes —toutes illégales au regard du droit international— sont étiquetés comme fabriqués en Israël. Les produits concernés représentent "moins de 1%" du total des échanges commerciaux entre l’UE et Israël, soit 154 millions d’euros en 2014, selon des chiffres de la Commission.