Jusqu’à 60 000 Palestiniens entrent illégalement en Israël tous les jours

La notion d’entrée "illégale", rapportée devant la Knesset par le chef d’état-major israélien, n’engage évidemment pas l’AFPS...

dimanche 28 août 2016

Une Palestinienne saute par-dessus une nouvelle section du mur de séparation d’Israël.

TEL AVIV - « Entre 50.000 à 60.000 Palestiniens entrent illégalement en Israël sur une base quotidienne, en utilisant des brèches dans la clôture de sécurité qui sépare les deux territoires », a déclaré Gadi Eisenkot chef d’état major des Forces de défense d’état-major d’Israël lors d’une audition du Comité de contrôle d’Etat de la Knesset, le Parlement d’Israël.

« Nous faisons de grands efforts pour combler ces brèches, mais il y a encore environ 100 kilomètres sans clôture de sécurité » , a déclaré Eisenkot , ajoutant que la majorité des brèches sont situées entre les collines d’Hébron et la mer Morte .

Selon Eisenkot environ 4.300 Palestiniens sont arrêtés chaque année pour être entrés illégalement en Israël, mais seulement 1.500 sont formellement inculpés.

Il a ajouté que près de 100 000 Palestiniens entrent aussi légalement dans le pays chaque jour, et « ne constituent pas une menace « violente ».

Traduit de l’anglais RP AFPS