Israël libère la plus jeune détenue palestinienne, 12 ans, emprisonnée 75 jours

La plus jeune détenue palestinienne a été libérée dimanche 24 avril en Cisjordanie. Dima Al-Wawi, 12 ans, a été remise à ses parents après près de deux mois et demi derrière les barreaux. Elle avait été arrêtée début février à proximité d’une colonie israélienne avec un couteau. L’affaire scandalise les organisations de défense des droits de l’homme, car selon la loi israélienne les enfants de moins de 14 ans ne peuvent pas être emprisonnés. La jeune fille a cependant bénéficié d’une remise de peine après avoir plaidé coupable.

Nicolas Ropert, RFI, lundi 25 avril 2016

Dima Al-Wawi a été remise à ses parents le 24 avril 2016, après près de deux mois et demi derrière les barreaux en Israël. JAAFAR ASHTIYEH / AFP

C’est les traits tirés et le visage fatigué que Dima Al-Wawi a retrouvé ses proches dimanche midi. Un petit comité d’accueil attendait la jeune fille libérée par Israël après 75 jours en prison. Âgée de 12 ans, Dima Al-Wawi était la plus jeune détendue palestinienne.

Arrêtée début février en possession d’un couteau, elle a avoué vouloir commettre une attaque. Des aveux qui ont été obtenus sans la présence d’un avocat ou de ses parents, dénoncent les organisations de prisonniers palestiniens.

« Les conditions de vie à l’intérieur des prisons israéliennes ne garantissent pas le droit des mineurs, explique Ayed Abu Eqtaish qui dirige une ONG de défense des enfants. Les enfants emprisonnés n’ont par exemple pas le droit d’avoir de la visite de leur famille les trois premiers mois. Ils n’ont pas non plus le droit de passer un coup de téléphone à leur famille. Je pense que le système carcéral est pensé pour endommager la situation psychologique de tous ces enfants. »

Selon les chiffres des autorités israéliennes, 438 mineurs palestiniens sont actuellement emprisonnés. La loi israélienne interdit de mettre les enfants de moins de 14 ans derrière les barreaux. Mais les Palestiniens de Cisjordanie dépendent de la loi militaire qui ne fixe pas de limite d’âge pour être emprisonnés.