Israël face à BDS - interview de Sylvain Cypel

Orient XXI, vendredi 15 juillet 2016

Hillary Clinton, une fois élue, tentera-t-elle de criminaliser la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS) contre Israël ? « Cela pose problème aux États-Unis », dit Sylvain Cypel. D’abord parce que l’expression d’une opinion ne peut pas être criminalisée, ensuite parce que chaque tentative de criminalisation se transforme en échec politique. « Tenter de l’interdire renforce BDS. »