Israël doit restituer les dépouilles de 23 Palestiniens ayant perpétré des attaques

Le Monde avec AFP et Reuters, samedi 2 janvier 2016

Israël devait restituer aux Palestiniens, vendredi 1er janvier, les corps de 23 auteurs d’attentats commis ces derniers mois, selon une porte-parole de l’armée israélienne. « Conformément aux directives du gouvernement, l’armée prévoit de restituer les corps de 23 assaillants palestiniens qui ont attaqué des civils israéliens ou des membres des forces de sécurité israéliennes », a-t-elle précisé.

Le 14 octobre, après que des assaillants palestiniens avaient tué trois Israéliens, le cabinet de sécurité israélien réuni auprès de Benyamin Nétanyahou, le premier ministre, avait décidé, parmi d’autres mesures sécuritaires, que les corps des auteurs d’attaque contre des Israéliens ne seraient plus rendus à leur famille, mais pourraient être inhumés dans des cimetières réservés aux auteurs d’attentat, à la périphérie du pays.

138 morts palestiniens et 20 morts israéliens

« La famille du terroriste fait de son enterrement une manifestation de soutien au terrorisme et d’incitation au meurtre et nous ne pouvons pas le permettre, avait alors justifié Gilad Erdan, le ministre de la sécurité intérieure. Nous devons tout faire pour que le terroriste ne puisse pas bénéficier d’honneur et de cérémonies après avoir commis un attentat. »

Cette confiscation des dépouilles de Palestiniens abattus par les forces de sécurité israéliennes est très mal perçue par la société palestinienne. Depuis le 1er octobre, attaques et affrontements ont fait 138 morts palestiniens et 20 morts israéliens.